samedi 29 juillet 2017

Une page se tourne... The end of this blog...

... mais l'aventure continue sur mysweetfaery.com

A très vite ! :-)

 

... but not of my recipes! From now on, visit me on mysweetfaery.com.

See you there! :-)

vendredi 14 juillet 2017

Cookies à la purée de cajou et aux groseilles - Redcurrant cashew butter cookies

C'est en voyant ces délicieux cookies à base de beurre de cacahuète, apparemment un classique US, que j'ai eu l'idée de réaliser des cookies similaires à la purée de noix de cajou. Comme ils sont sans farine, j'étais vraiment curieuse de voir le résultat : une fois refroidis, ils sont croustillants à l'extérieur et fondants à cœur. Et, bonne surprise, il se conservent parfaitement plusieurs jours au réfrigérateur sans perdre de leur croquant ! On n'ajoute évidemment pas de matière grasse non plus... au final, en quelques minutes et avec seulement 4 ingrédients, on obtient une délicieuse pâte à cookies.



Ensuite, on customise comme on a envie : pépites de chocolat, fruits séchés en morceaux, petites graines... J'ai choisi d'ajouter des groseilles pour le côté frais et acidulé qui explose en bouche (et puis, je ne sais pas vous, mais moi je manque toujours d'idées pour les utiliser autrement qu'en gelée ou confiture...) À la place de la purée de cajou, on peut utiliser de la purée d'amandes blanches - mais pas d'amandes complètes, la texture et la couleur seraient vraiment moins agréables ;-) Quant au demi-œuf, vous pouvez bien sûr multiplier les quantités par deux pour l'utiliser entier (si vous disposez de suffisamment de purée d'oléagineux).



Dans le panier de la Fée
pour 10 cookies environ

150 g de purée de noix de cajou
75 g de sucre de canne
40 g de groseilles
¼ de c. à c. de sel
½ œuf

Préchauffer le four à 180°C et recouvrir une plaque de papier cuisson.
Fouetter vivement l’œuf avec le sucre. Ajouter le sel puis la purée de cajou et incorporer les groseilles. Prélever de petites boules de pâte et les aplatir sur la plaque en les espaçant. Enfourner 12 minutes environ et laisser complètement refroidir avant de déguster.

vendredi 7 juillet 2017

Mini-cakes aux olives, citron et basilic (sans gluten, lait et oeufs) - Mini basil, lemon and olive cakes (gluten-, dairy- and egg-free)

Si cuisiner sans gluten et sans lait fait partie de mon quotidien, il n'en va pas de même pour cuisiner sans œufs. Déjà, ils constituent le principal apport protéique de mon petit déjeuner (tout en apportant des omega-3 si les poules sont nourries aux graines de lin). Ensuite, ils donnent du liant aux préparations sans gluten et sont donc une aide culinaire non négligeable ! A noter que les œufs retrouvent peu à peu leurs lettres de noblesse malgré leur mauvaise réputation d'augmenter le taux de cholestérol. Je vous conseille à ce sujet cette étude expliquée par Benjamin de Naturacoach, qui tord le cou aux idées reçues !
Malgré tout, je considère que ce n'est pas une raison pour consommer des œufs à tout va : que l'on soit vegan ou non, il est important de prendre conscience que l'achat de produits animaux n'est pas sans conséquences éthiques et environnementales. Les choses évoluent heureusement dans le bon sens, notamment grâce à la géniale initiative de Poule House. Espérons que ce genre de pratiques se généralise ! :) 

Je vous propose donc aujourd'hui une recette de cake salé sans œufs, sans gluten et sans lait. S'il n'est clairement pas aussi aéré que son cousin avec farine de blé et œufs, il est tout de même moelleux, fondant et parfumé, grâce au basilic et à la touche de citron. Son secret ? L'ajout de graines de chia et surtout de psyllium dans la pâte, qui vont donner de l'élasticité. Mais ce n'est pas tout ! 


J'ai combiné plusieurs astuces pour obtenir un cake savoureux et avec une bonne tenue :
- le format mini, pour éviter d'émietter les tranches de cake à la découpe et faciliter la cuisson ;
- l'ajout d'un yaourt : les ferments qu'il contient vont aider à faire lever la pâte ;
- l'utilisation d'un peu de farine de lupin pour ses propriétés liantes ;
- la fin de cuisson à basse température : cela permet de mieux cuire les gâteaux à cœur, l'ajout de psyllium donnant toujours une texture un peu humide.

Sur cette base, on varie les saveurs comme on veut : morceaux de tomates confites, tofu fumé, artichauts marinés... A décliner au gré de ses envies - pourvu que le soleil ne soit pas trop chaud et qu'on ait envie d'allumer le four ! ;-)


Dans le panier de la Fée
pour 10 mini cakes environ

125 g de farine de riz complet
100 g de poudre d'amande
60 g de farine de lupin
20 cl d'eau bouillante
10 cl d'huile d'olive
125 g de yaourt de soja
20 g de graines de chia
10 g de psyllium
120 g d'olives dénoyautées
20 g de basilic frais (tiges incluses)
1 citron
2 c. à c. de poudre à lever
1 c. à c. de sel

Préchauffer le four à 180°C. Râper le zeste du citron. Dans le blender, mixer l'huile d'olive avec le jus du citron et le basilic frais.
Mixer en poudre les graines de chia avec le psyllium. Les mélanger avec les farines, la poudre d'amande, le zeste de citron, le sel et la poudre à lever. Incorporer l'huile parfumée et le yaourt. Verser l'eau bouillante d'un coup et mélanger vivement. Ajouter les olives et laisser reposer 5 minutes.
Répartir la pâte dans de petits moules à cake ou à muffins et enfourner 30 minutes. Baisser la température à 160°C et laisser cuire 15 minutes supplémentaires.