lundi 7 mars 2011

Tuiles vanillées à la patate douce et aux amandes

Je crois que c'est parti pour durer, je suis sur ma lancée cuissons douces. Parce que, je sais pas vous, mais quand je pense que les vitamines sont à la fois solubles dans l'eau et détruites à forte chaleur (et même par l'air et les rayons du soleil, si si !), y a de quoi se demander ce qui reste dans nos assiettes.
Voilà donc une recette de biscuits crus à réaliser au déshydrateur, ma toute première à vrai dire inventée de bout en bout... Et j'en suis vraiment contente ! ^^
Très pratiques pour compléter sa lunch box, avec un petit apport en légumes, ils accompagnent très bien les compotes de saison, ou les crèmes desserts.

Comme pour les chips de pommes, il est possible de réaliser cette recette au four traditionnel, soit en cuisant les biscuits comme de simples cookies, soit - pour les courageux - en respectant le processus de déshydratation (plusieurs heures à la température la plus basse, en laissant la porte entrouverte).

Pour continuer dans le relooking du blog - nombre farfadets et lutins ont œuvré de longues heures pour cette petite mise en beauté ;-) - vous trouverez désormais sur My Sweet Faery une rubrique spéciale cuisine crue, notée "Le tout cru" dans l'onglet des thèmes, à droite.


Ingrédients
pour 25 biscrus environ

1 patate douce (250 à 300 gr)
4 C.S. de sirop d'agave
4 C.S. de purée d'amandes blanches
3 C.S. d'amandes entières
1/2 c.c. de vanille liquide

Dans le bol du mixeur, déposer la patate douce coupée en petits morceaux, la purée d'amandes, le sirop d'agave et l'extrait de vanille. Mixer longuement, en faisant des poses, pour obtenir un mélange bien lisse. Ajouter les amandes réduites en poudre et mélanger soigneusement. Étaler la pâte obtenue en fines galettes sur les plateaux du déshydrateur garnis de papier cuisson. Lancer le séchage pour 15h environ.

Note : sur mon déshydrateur, je ne peux pas régler la température. Le plateau le plus bas est le plus chaud, je laisse donc un ou deux niveaux vides pour que le suivant soit plus tiède, à 50° environ. A vous de réguler le temps de séchage selon la température que vous choisissez.

16 commentaires:

  1. OOo super une rubrique tout cru, vive les aliments vivants!
    Bravo pour cette recette superbement élaborée, le désydrateur me fait défaut, il faudra donc que j'en passe par mon four à faible température...

    RépondreSupprimer
  2. Même "problème" que Mlle Pigut : pas de déshydrateur. Mais extrêmement envie d'essayer. Un four à chaleur tournante et à basse température peut donc faire l'affaire ?

    RépondreSupprimer
  3. Melle Pigut et Tombouctou, oui le séchage est tout à fait possible au four, température la plus basse.
    J'ai personnellement préféré investir dans un déshydrateur (il y en a d'ailleurs à des prix très abrodables), qui consomme beaucoup moins d'énergie que le four. L'idéal est de préparer la recette le soir pour le lendemain.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour la fée,
    Merci à ces petits lutins pour l'aide du relooking du site. J'aime beaucoup cette recette et il ne me manque plus qu'à acheter une patate douce et des amandes. Je vais suivre le conseil que tu as donné à mlle Pigut. Je t'en dirai des nouvelles dès que j'aurais testé. C'est super aussi d'avoir de nouvelles recettes et originales même si je me répète.
    Passe une bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. C'est dommage, je ne possède pas de déshydrateur ... peut-être au four ??? En tout cas, merci pour cette idée !

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir miss Christel, les amandes peuvent être remplacées par un autre oléagineux, noisettes ou noix de cajou par exemple. Je suis toujours contente de te lire et je te remercie encore de ta fidélité. Hâte d'avoir ton retour sur les biscuits, moi (sans me lancer de fleurs), j'ai vraiment adoré. Très belle soirée à toi :)
    Nathalie, oui comme je l'explique dans le billet et à Melle Pigut et Tombouctou, le séchage au four est possible, à la température la plus basse. A bientôt :)

    RépondreSupprimer
  7. très intéressante cette recette... La patate douce est crue donc ?

    RépondreSupprimer
  8. Oui, Clémence, la patate douce est crue. On peut même la manger râpée comme les carottes, elle a un petit goût farineux et sucré très agréable :)

    RépondreSupprimer
  9. Très joli et certainement délicieux ! de déshydrateur je n'ai point, mais à four traditionnel, cela doit être aussi à point ! J'ai loupé trois beaux billets, je reste quelques instants à les dévorer !
    Bonne soirée Miss.

    RépondreSupprimer
  10. Vraiment originale ta recette, bravo!! Dès que je mettrai la main sur une patate douce, j'essayerai! J'aime beaucoup le nouveau look du blog aussi:)

    RépondreSupprimer
  11. Elles sont très belles ces petites chips. Mais pas de déshydrateur non plus.
    Bon week end

    RépondreSupprimer
  12. je suis dans ma période patate douce....à essayer
    dans mon four conventionnel

    RépondreSupprimer
  13. J'ai essayé des chips de patates douces crues (patates passées à la mandoline puis badigeonnées d'huile d'olive et parsemées de romarin), mais je n'ai pas trop aimé. Les patates avaient un côté farineux. J'essaierai ta version "mixée avec d'autres ingrédients" qui doit justement améliorer la consistance de la patate douce crue. Merci pour l'idée.

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai que les patates douces sont toujours farineuses. C'est la raison pour laquelle je préfère les préparer en dessert, leur petit goût sucré s'y prête en plus à merveille. Et du coup, comme tu dis, je les imagine très mal avec des saveurs méditerranéennes comme le romarin...

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir la fée,
    Testé et approuvé. Merci pour toutes ces recettes qui me tombent tout cru dans le bec... Passe une bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Christel, contente que tu aies apprécié ! Personnellement, j'avoue m'en être littéralement goinfrée...

    RépondreSupprimer

Ajoutez un souffle bavard...