lundi 4 octobre 2010

Figues et coing rôtis au miel, vanille et pistaches

Déguster les fruits de saison est mon petit plaisir quotidien. Par goût et par paresse, rien ne me coûte plus que de les apprêter en desserts sophistiqués alors qu'ils sont si délicieux natures, mûrs à point. Mais je dois bien reconnaître que certains sont réellement sublimés par une légère cuisson. Et il me semble même que le coing ne se consomme pas cru (vous avez essayé, vous ?).
Je vous propose donc une recette facile qui change pour déguster les figues et les dernières mûres de la saison. Simplement rôtis au four, les fruits sont enrobés d'un coulis au miel et saupoudrés de vanille et d'éclats de pistache. Parfaits pour conclure un repas lourd ou trop pauvre en végétaux, on pourra varier en remplaçant le coing par une belle poire (et dans ce cas on peut réduire la cuisson vapeur à 15 mn) et les mûres par des framboises fraîches.


Dans la panier de la Fée
pour 4 ramequins

1 coing
4 figues
150 gr de mûres
6 c.c. de miel liquide
20 gr de beurre doux A.O.C.
1 c.c. rase de vanille en poudre
30 gr de pistaches décortiquées non salées

Laver, essuyer, couper le coing en quatre. Ôter le trognon et les pépins puis recouper chaque quartier en 3 ou 4 lamelles. Disposer ces lamelles dans le panier vapeur et cuire durant 25 mn. Pendant ce temps, décortiquer les pistaches et enlever le maximum de peau brune en frottant avec les doigts. Disposer les figues fendues en quatre, les lamelles de coing et les mûres. Arroser de miel, répartir le beurre en petits morceaux, la vanille en poudre et enfourner 25 mn à 190°C. Broyer grossièrement les pistaches et en saupoudrer chaque ramequin avant de servir.

9 commentaires:

  1. Une belle manière de cuisiner les fruits de saison!

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai ça, tu as raison, on peut le manger cru le coing? Un automne, j'avais fait des bassines de gelée de coing. Associé à du cantal, mmmioum, j'en bave encore!

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait d'accord; moins on les dénature, plus les fruits sont goûteux. Ce qui n'empêche pas certaines "améliorations". Et c'est en plein le cas pour ton plat. Ça doit être plein de goûts... ça me plaît beaucoup!
    Merci!

    RépondreSupprimer
  4. C'est drôlement appétissant tout ça !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis entièrement en accord avec ce billet !! coing, figue et mûres sont en effets murs en même temps cette année ! Mangeons-les ensemble !! le coing peut peut-être ce consommer râpé, comme les carottes ? wiki nous dit que c'est possible !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Coing

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ce mélange de saveurs avec tous ces fruits! Bravo parce que ça n'est pas toujours facile de sublimer des fruits ;)

    RépondreSupprimer
  7. Merci miss Ika. Si tu as d'autres idées, je suis preneuse, j'adore ce fruit ! Des bises :)

    RépondreSupprimer
  8. looks so delicious!

    have a nice time!
    Paula

    RépondreSupprimer
  9. En effet, on m'a toujours appris aussi que le coing ne se mangeait pas cru, mais je crois que c'est plus par "confort" que parce que c'est "toxique" ou autre ...

    Quant à ton dessert, il fait partie des choses que j'apprécie beaucoup : la simplicité autour des fruits. Je suis comme toi, je les aime plus natures que très travaillés, et cuisinés comme ça avec simplicité, c'est un vrai bon dessert qui change =)

    RépondreSupprimer

Ajoutez un souffle bavard...