jeudi 24 mars 2016

Tarte sans cuisson au chocolat, café et kasha - No bake chocolate tart with coffee and kasha

Qui a dit que Pâques n'était que pour les enfants ? Pour l'occasion j'ai eu envie de vous concocter une recette bien corsée et, pour le coup, réservée aux adultes ! Vous connaissez je pense l'association sarrasin/chocolat, une valeur sûre déjà exploitée sur le blog dans ces fondants en version cuite ou crue. Ici, j'ai utilisé du kasha (grains de sarrasin grillés) pour réaliser un fond de tarte cru et croquant. D'ailleurs, je crois bien que c'est à grignoter tel quel que je préfère le kasha. Cuit, je le trouve un peu amer et il devient vite de la bouillie...
Who said Easter is only for kids? Here is a chocolate recipe for grown-ups only! The combo buckwheat/chocolate works great as you may already know (check these cooked and raw chocolate fondants). I used kasha (roasted buckwheat groats) to make the crust: actually I prefer by far eating kasha raw to the warm, mushy mixture it turns into when cooked.


Mais revenons-en à notre tarte. Elle est donc sans cuisson, sans gluten, sans produits laitiers, 100 % végétale mais, promis, pas sans saveur ! ;-) Elle a d'ailleurs beau être à IG très raisonnable et pleines de bonnes choses - de calcium et de magnésium grâce aux oléagineux et d'antioxydants avec le cacao cru - elle n'en est pas moins riche et dense. Elle se sert donc en petites parts, parfaite pour 8 personnes ou 6 si vous êtes vraiment très gourmands :-) Sur ce, je vous souhaite de joyeuses Pâques et... bon week-end ! (ici en Alsace, le vendredi précédent est férié aussi ^^)
This is a vegan, no-bake, gluten- and dairy-free tart that is full of flavor. Its GI is moderate and it is also packed with good stuff like calcium, magnesium and antioxydants from the nuts and raw cacao powder. It is nonetheless quite rich and should be served in small portions - 8 ideally, or 6 if you are really ravenous ;-) Happy Easter, every one!


Dans le panier de la Fée
pour 1 moule à tarte de 18 cm (6 à 8 parts)

croûte
100 g de kasha
75 g d'amandes
20 g d'huile de coco
2 c. à s. de sirop d'érable
1 c. à s. d'eau
¼ de c. à c. de sel

appareil
125 g de noix de cajou trempées 1 heure
75 g d'eau
70 g de sucre de coco (ou de sucre complet)
50 g de beurre de cacao
45 g de cacao cru
1 c. à c. bombée de café moulu
½ c. à c. de vanille en poudre
1 bonne pincée de sel

Préparer la croûte. Mixer les amandes en poudre grossière. Ajouter le kasha, le sirop d'érable et le sel et mixer à nouveau. Ajouter enfin l'huile de coco fondue, puis l'eau. On doit obtenir une pâte non collante qui se tient quand on la presse entre les doigts. Tasser la préparation au fond d'un moule à tarte de 18 cm chemisé de papier cuisson. Réserver au frais.
Préparer l'appareil. Mixer tous les ingrédients sauf le beurre de cacao. Le faire fondre doucement au bain-marie et l'ajouter dans le blender. Mixer pour obtenir une préparation bien lisse.
Verser sur le fond de tarte et laisser prendre au frais au moins 8 heures avant de déguster. Sortir la tarte 5 à 10 minutes avant de servir.

Ingredients
for a 7-inch tart pan (makes 6 to 8 servings)

for the crust
½ cup kasha
½ cup almonds, ground into a coarse powder
1 tbsp coconut oil
2 tbsp maple syrup
1 tbsp water
¼ tsp sea salt

for the filling
1 cup cashews, soaked 1 hour
1/3 cup raw cacao powder
1/3 cup coconut palm sugar or sucanat
1/3 cup water
2 ounces raw cacao butter, shredded
1 heaping tsp ground coffee beans
½ tsp ground vanilla
1 big pinch sea salt

Make the crust: combine all dry ingredients in a food processor. Add coconut oil and water and blend until the mixture holds together when you squeeze it in your hand. Press into the bottom of a pan lined with parchment paper. Set aside in the fridge.
Make the filling by blending all ingredients except cacao butter. Melt it gently, add it to the mixture and blend again until smooth. Pour over the crust and let set in the fridge for at least 8 hours. Take the tart out of the fridge 5 to 10 minutes before serving.

16 commentaires:

  1. Elle a du avoir du succès cette tarte !

    RépondreSupprimer
  2. Miam, mais genre super miam, y'a à peu près tout ce que j'aime dans cette tarte!!!!!
    (et je te rejoins, le kasha cuit, c'est gâché!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial, tu me diras si tu essayes ? Le kasha cru, on a du mal à s'arrêter d'en grignoter ;-)

      Supprimer
  3. Comment résister à ce gâteau cru totalement décadent qui fait saliver ?
    Je viens de suite prendre une part ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le petit mot et bon week-end ;-)

      Supprimer
  4. Olala mais que de bonheur en perspective!!! Ça s'annonce fort en chocolat, contrasté en texture... Si j'avais du kasha dans les placards, je me lancerais tout de suite. D'ailleurs, il faut quand même que j'aille vérifier si je n'ai pas un fond de pot qui traîne. Bises et très bon weekend à toi et merci pour cette recette de Pâques pour les grands!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Céline, je pense que cette recette devrait te plaire, toi qui sembles attentive aux textures ! ;-) Bises et bon WE pascal à toi.

      Supprimer
  5. Oh qu'elle est belle ! Mais dis moi, c'est crémeux ? Mousseux ? Mousseux-crémeux ? Ca a l'air terriblement bon en tout cas :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Rose ! :-) La texture est dense et assez crémeuse, fondante en bouche... Comme une tarte au chocolat à base de ganache. Beau week-end !

      Supprimer
  6. J'ai justement une quantité folle de kasha et je ne savais qu'en faire... merci pour cette belle recette que je m'empresse d'imprimer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu peux même faire des biscrus avec le fond de tarte ;-) Je dis ça...

      Supprimer
  7. Ce n'est pas : du kasha ou le kasha mais LA kasha mot féminin en russe... c'est très bon cuit à condition de ne pas suivre la recette du paquet et de griller à feu vif dans une poêle anti adhesive avant de couvrir d'eau bouillante et cuire au micro ondes....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien LE kasha en français (le mot s'est apparemment masculinisé dans sa traduction ;-) ) sûrement en référence au mot sarrasin, masculin lui aussi. Il faudrait donc le faire griller une seconde fois avant de le cuire ? Je garde l'idée en tête si jamais je réessaye en version cuite !

      Supprimer
  8. Mmm, on se laisserai tenter par cette tarte ! J'en piquerai bien une part ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois bien qu'il n'en reste plus ;-) Il va falloir se mettre à la tâche ! :-)

      Supprimer

Ajoutez un souffle bavard...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.