mardi 6 novembre 2012

Ravioles à la châtaigne farcies au potimarron et aux noix

A la rentrée, Linda a sorti un joli petit livre sur la châtaigne, regroupant des recettes avec le fruit entier, la farine et les flocons de châtaignes. Si j'ai de suite craqué pour ses photos et ses recettes, ce n'est pas avant d'avoir moi-même été en forêt et récolté plus de 2 kilos de châtaignes que je me suis décidée à l'acheter, à toutes fins (très) utiles.

L'une des recettes qui m'avaient le plus séduites est celle des ravioles (et je suis un bec sucré, c'est dire !) Comme j'avais un reste de potimarron à finir, je me suis éloignée de la recette originale : j'ai trouvé que l'alliance conviendrait très bien à dame châtaigne, que l'on retrouve en farine dans la pâte à raviole. J'ai été d'ailleurs étonnée qu'une telle quantité de farine sans gluten (utilisée à hauteur de 50 % avec de la farine de blé blanche) permette d'obtenir une pâte si élastique et facile à étaler. Linda préconise l'utilisation d'un moule à ravioles, mais si comme moi vous n'en avez pas, il suffira de quadriller votre pâte très finement étalée en carrés (j'ai fait de grandes ravioles de près de 7 cm de côté). Ou sinon, pour simplifier encore les choses, pourquoi ne pas doubler les quantités et réaliser des lasagnes ?


Dans le panier de la Fée
pour 2 personnes

pour la pâte à ravioles
50 g de farine de châtaignes
50 g de farine de blé
1/2 c. à c. de sel
1 c. à s. d'huile d'olive
1 œuf

pour la farce
125 g de purée de potimarron
25 g de noix hachées
1/2 c. à c. de sel
1/2 c. à c. de mélange 5 baies fraîchement moulu
1 c. à s. de crème d'avoine

pour la sauce
6 c. à s. de crème de soja lacto-fermentée
40 g de comté râpé
1 c. à s. d'huile de noix
1 bonne pincée de sel

Dans un saladier, mélanger les farines avec le sel. Ajouter l’œuf et l'huile d'olive. Mélanger à la fourchette puis à la main et laisser reposer une heure. Pendant ce temps, préparer et mélanger les ingrédients de la farce. Sur le plan de travail fariné, étaler la pâte à ravioles le plus finement possible. Diviser en 12 grands carrés. Sur la moitié des carrés, déposer au centre une cuillérée de farce. Refermer avec l'autre moitié, en humidifiant au préalable les bords. Faire cuire les ravioles 3 à 4 minutes dans l'eau bouillante. Pendant ce temps, faire fondre doucement les ingrédients de la sauce, sauf l'huile de noix, que l'on ajoutera hors du feu. Servir les ravioles nappées de crème au comté.

14 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ! C'est un peu long à réaliser mais ça en vaut vraiment la peine !

      Supprimer
  2. Quel boulot, mazette, mais tes ravioles sont superbes et ta photo aussi! Chapeau bas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ça, je ferai pas ça tous les jours (c'est pour avoir le plaisir de faire rentrer mon amoureux spécialement pour déjeuner ;-)) mais la prochaine fois, vive les lasagnes ! Merci pour le compliment photo, venant de toi, ça me touche d'autant plus !

      Supprimer
  3. excellents ces raviolis maison et avec ces saveurs automnales, quel régal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci (et à Linda aussi) ! C'est vrai que je ne regrette pas le temps passé en cuisine, et la minutie pour fermer chaque ravioli... Ça fait plaisir de te relire ici ! :-)

      Supprimer
  4. une recette agréable avec de belles saveurs bravo et merci

    RépondreSupprimer
  5. C'est juste trop TROP bon ! Brillant malin, plein d'originalité et toujours délicieux.
    Bravo la fée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi merci (même si Linda y est pour beaucoup) ! ;-)

      Supprimer
  6. Bonjour,
    Ravioles magnifiques. Vous avez du vous régaler. Sans rapport mais sais-tu si l'on peut faire du jus d'herbes sans extracteur? Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Christel, alors là aucune idée pour le jus d'herbes, peut-être avec une simple centrifugeuse ?

      Supprimer
  7. joli! ( quand j'ai lu " bec sucré" j'ai craint une recette de dessert et, ouf, non! ) tant que tu mets de l’œuf le manque de gluten n'est pas un problème.....( après, les pâtes 100% sans gluten demandent de mettre de l'eau bouillante dans la farine) Je me ferais bien ça un looong dimanche de pluie ( là on a eu du soleil...=

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info pâtes sans aucun gluten ! A tester ! Crois-tu que plus il y a d'amidon, mieux ça se tient ? Par exemple, la farine de riz gluant est-elle mieux que celle de riz complet ?

      Supprimer

Ajoutez un souffle bavard...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.