lundi 7 décembre 2015

10 gestes simples pour un monde plus green - 10 simple tips for a greener world

Aujourd'hui, j'avais envie d'écrire un billet qui change, un billet plus personnel et quelque peu militant qui reflète mes préoccupations du moment (ou devrais-je dire nos préoccupations à tous ?) Pas de recette aujourd'hui donc, mais comme Noël approche, je voulais partager avec vous quelques réflexions sur notre modèle de consommation, et quelques astuces pour contribuer chaque jour facilement à préserver notre environnement.
In today's post, I wanted to share my eco-friendly tips that I use every single day effortlessly. I do think helping protect the environment is no longer an option, it's a necessity.





Reprenons au début. Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, on ne pouvait pas dire que je me sentais profondément touchée par les problèmes actuels d'écologie et de développement durable. Non pas que je faisais n'importe quoi (je regroupais un maximum mes trajets en voiture, utilisais un cabas pour mes courses, etc) mais n'ayant pas idée de l'étendue du problème, je ne m'en inquiétais pas outre mesure. 
My story: a few months or years back, I must admit I didn't feel so much concerned about the environment. I did try not to use my car a lot or carry reusable shopping bags with me, but I guess I didn't realize how serious the problem was.


Et puis il y a eu ces deux articles d'Hélène. Le premier sur la lessive, et le second sur les cosmétiques maison. L'occasion de réaliser la quantité de cochonneries glissées absolument partout par les industriels, jusque dans notre dentifrice et crème de jour. De fil en aiguille, je découvre des sites et des blogs engagés, comme Idécologie et Les échos verts, et je lis le fameux Zéro Déchet de Béa Johnson (en VO, par principe, ce qui était loin d'être une bonne idée car les astuces et bonnes adresses données dans le livres concernent les Américains). Je me mets alors à prendre conscience de la quantité astronomique d'emballages ménagers que je jette chaque jour.
Then I read Hélène's posts about eco-friendly laundry and homemade skincare products. I realized that chemicals additives were absolutely everywhere. I discover websites dedicated to the frugal lifestyle, like Zero Waste Home, and I read Bea's book. I start to notice the huge amount of packaging I discard everyday.


Et il y a quelques semaines, je suis tombée sur cette bible de bonnes idées : Le guide écofrugal de Philippe Levêque. A mes yeux, c'est l'ouvrage le plus complet sur le sujet :  tous les aspects de notre consommation y sont abordés, des vêtements aux appareils électro-ménagers en passant par les loisirs et le travail. Il contient énormément de références, de bonnes adresses internet, des chiffres concrets... Il est à envisager comme un guide informatif relai vers d'autres supports : par exemple, vous n'y trouverez pas d'astuces avec des tutos DIY, mais des liens internet ou structures par thématique, qui abordent le DIY. Autre petit bémol : il est très dense et écrit petit. Mais vu la richesse du contenu, pour moins de 12 euros, je vous le conseille vivement.
A few weeks ago, I came upon this eco-frugal bible (in French). It is probably the most thorough and informative book on the subject. In English, the book Ecofriendly Families seem to have a similar content.

Voilà donc mon cheminement personnel, les conclusions que j'ai tirées de tout cela et où j'en suis aujourd'hui. Si j'ai appris une chose, c'est que pour être efficace, tout geste écologique doit pouvoir être fait au quotidien sans demander d'impossibles sacrifices et un chamboulement irréfléchi de vos habitudes. Sinon, c'est mathématique, vous ne vous y tiendrez pas. Par exemple, laissez tomber l'idée de vous déplacer exclusivement à vélo si vous habitez dans un petit village au fin fond de l'Auvergne. Je caricature, mais vous voyez l'idée : c'est à chacun de trouver les solutions durables qui lui conviennent.
This is where I am today. The most important thing to remember is that no matter what ecofriendly tip you decide to include in your life, it has to be easy to do every day, without being overwhelming or a disturbing change in your lifestyle. For example, don't try and give up your car if you live in the remote countryside. I'm exaggerating here, but you get my point: if it requires too much of an effort, you just won't do it, it's as simple as that. Find sustainable solutions that work for you.


Je voulais partager avec vous les gestes green de mon quotidien que j'effectue le plus simplement du monde. Ce sont des habitudes prises il y a plusieurs mois, et adoptées pour de bon.
So here are my top 10 tips that I do effortlessly every day. These are true habits that I adopted a few months ago and that are here to stay :-)


Dans la salle de bain :
1/ J'utilise des disques à démaquiller lavables. 
La gamme des Tendances d'Emma permet d'en choisir le tissu, et si vous optez pour les disques seuls, sans le coffret, ils sont plus abordables. Après utilisation, je les frotte rapidement sur un savon avant de les glisser dans un filet de lavage qui ira avec le reste de mes vêtements dans la machine à laver. Tout simple !
In my bathroom:
1/ I use reusable make-up remover pads. Make sure they are made with organic/unbleached cotton or bamboo like these ones. You can use a cloth or cotton wipes for babies. Just put it inside a net, and wash it with the rest of your clothes in your washing machine. Done!

2/ J'ai remplacé mon démaquillant par... de l'huile d'olive, de tournesol ou tout autre huile de cuisine. Je la mets directement sur les yeux, je frotte doucement du bout des doigts, et je me transforme en raton laveur ;-) Ensuite, je passe mon disque à démaquiller sous l'eau tiède et j'enlève les résidus avant de me rincer le visage à l'eau claire. Je vous déconseille de verser directement l'huile sur votre disque, qui boira tout et vous obligera ensuite à frotter votre peau.
L'huile de coco est assez populaire pour faire office de démaquillant, notamment grâce à ses propriétés antibactériennes. Pour ma part, je ne la recommande pas pour des raisons de budget et d'impact écologique niveau transport, puisque c'est un produit qui vient de loin.
2/ I use oil as a make-up remover. I put it directly on my skin and eyes and massage them gently before removing the make-up with my cotton pad, that I moistened with lukewarm water. Then I rinse my face with water and dry it gently. You can use any cooking oil such as olive, sunflower or canola. Coconut oil is great for its antibacterial properties and wonderful smell but, as it comes a long way by plane, it's really not the most eco-friendly oil to use.

3/ J'ai troqué ma crème de jour contre de l'huile d'argan. Suite à de petites allergies cutanées au visage, j'ai définitivement arrêté les crèmes du commerce, bio ou non. Quand mon visage est propre, je vaporise une eau florale (n'importe laquelle en fait, l'idée est simplement de réhydrater la peau - en ce moment, c'est hydrolat de tilleul), puis je mets un peu d'huile d'argan sur mes doigts, et je frotte entre mes mains pour la réchauffer. J'en tamponne ensuite mon visage uniformément, sans frotter. C'est un peu un mini-layering, en fait !
3/ I replaced face moisturizer with argan oil. It all started with an allergy around my eyes: I completely stopped using all kinds of moisturizers, even the natural ones. Now, I spray a little plant or flower water (rose water for example) on my face, then I pour some argan oil in my palm and rub it between my hands. Then I gently press it on my face. It's like a mini-layering, sort of!
Shampoing Pure de Pachamamai
4/ Je suis passée au shampoing solide sans emballage depuis peu. J'en suis absolument ravie ! Après l'échec fracassant du no-poo sur mes cheveux, j'étais très dubitative. Mais j'ai trouvé un shampoing solide à la composition super clean, qui mousse vraiment, et est livré sans emballage (juste un mini-sachet en papier fin) : c'est le shampoing Pure de la marque française Pachamamai.
Seul frein, son prix, mais un pain de shampoing équivaut au moins à 2 bouteilles de 200 ml, et il reste moins cher que d'autres shampoings solides de composition équivalente.
Astuce : pour savoir si les ingrédients de vos cosmétiques sont vraiment naturels ou pas (le label bio est loin d'être une garantie !), rendez-vous sur le site La vérité sur les cosmétiques : vous allez avoir des surprises...
4/ I use a solid shampoo bar, and I love it! Since the "no poo" method is definitely not for me, I was a little skeptical at first. But I could find a great shampoo bar that is really foamy and has a perfectly clean ingredient list. I use this shampoo from a French company, but I found this American brand has the same quality of ingredients and price.

5/ Je fabrique mon dentifrice poudre à base d'argile verte. Dans un petit pot, je mélange 1 c. à s. d'argile verte avec 1 c. à c. de bicarbonate. J'ajoute 15 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée, en mélangeant bien entre chaque. Pour me laver les dents, je dépose environ 1/4 de c. à c. de poudre dans le creux de ma main, j'y frotte ma brosse à dent humidifiée et... je me brosse les dents ! Ça ne mousse pas, et ce n'est pas sucré, mais c'est simplement une question d'habitude. Notez que le bicarbonate est assez abrasif, alors pensez à alterner avec un dentifrice bio, ou à préparer un deuxième petit pot sans bicarbonate.
5/ I make my own toothpaste powder with green clay. In a small jar, I combine 1 tbsp green clay with 1 tsp baking soda. I add 15 drops of peppermint essential oil, stirring thoroughly between each one. To brush my teeth, I put about ¼ tsp powder on my wet toothbrush. There is no foam forming or sweet taste, but it's efficient and leaves a fresh aftertaste in your mouth. Try to alternate with some regular natural toothpaste as baking soda may damage your teeth if using every day.


>> Pour acheter des cosmétiques naturels d'excellente qualité, simplifiez-vous la vie en passant par la boutique en ligne Happy Léon. Gala sélectionne ce qui se fait de mieux, vous pouvez y aller les yeux fermés. Je vous renvoie également à ce billet de Marie sur les cosmétiques solides. Et si vous ne connaissez pas encore Lamazuna, la marque de cosmétiques naturels objectif zéro déchet qui fait parler d'elle, c'est par ici !
>> To buy natural, eco-friendly products without spending hours checking the ingredients, you can do your shopping on The Honest Company. They make sure the products are all perfectly clean and safe for the whole family.

sacs à vrac d'Idécologie
.
Pour les courses :
6/ J'emporte un ou deux grands cabas en tissu ou en plastique, et je réutilise les sacs congélation à zip, et les sachets en papier pour les achats vrac. Prochaine étape, passer aux sacs à vrac en tissu. Je ne sais pas encore si je vais investir dans des sacs en coton bio neufs, ou recycler des vieux t-shirt...
7/ Je fuis les produits sur-emballés chaque fois que c'est possible : par exemple, je n'achète plus de thé en sachets. Je privilégie aussi les très grands formats pour les produits que j'utilise le plus (comme ce sachet de 3 kg de farine de riz complet).
For my errands:
6/ I always have one or two reusable plastic or fabric bags in my purse, and I always reuse zip lock bags as well as the paper craft bags you find in the produce section of your health food store. My next challenge: buying cotton produce bags (or making them myself by sewing some old tee-shirt...)
7/ I avoid any product with extra-packaging whenever possible. For example, no more tea bags at home, but loose tea leaves instead. I also go for the largest packs available, such as this 7 poud brown rice flour bag).


Côté vêtements :
8/ Je lave mon linge à froid. Ça a été une révélation. Sur ma machine, ce programme d'une heure ne consomme que 10 kw/h au lieu de 30 kw/h pour le mode rapide de 35 minutes à 40°C. En contrepartie, il faut penser à nettoyer toute tache dès que l'on se salit.
9/ Je répare mes vêtements et achète d'occasion la plupart du temps. Je donne mes vêteùents à repriser au couturier, qui peut agrandir ou rétrécir un pantalon, transformer un t-shirt,...  Pour les vêtements d'occasion, vous trouverez forcément votre bonheur sur eBay et Vide Dressing, ou vous pourrez faire du troc sur Vinted et Pretachanger.
>> Pour en savoir plus sur la mode éthique, je vous recommande chaleureusement la chaîne Youtube My Green Closet (en anglais).


For my clothing:
8/ I wash my clothes in cold water. One of the best (and most simple) decisions I made: it only uses 10 kw/h when the fast 40°C program consumes 30 kw/h. But you have to make sure you clean stains as soon as you get them.
9/ I fix my clothes and buy second-hand. I will call for a dressmaker's services to shrink pants, transform an old tee-shirt, and so on. As for second-hand clothes, I think it's a good option when you can't afford eco-friendly fashion or organic fabric clothing. Plus, you can find some unique, vintage pieces ! You will have a lot of choice on eBay, Etsy or Vinted.com.
>> To know more about eco-friendly fashion, visit the Youtube channel My Green Closet. It's highly informative!


10/ Je m'inspire du courant minimaliste. En fait, j'ai toujours été une minimaliste dans l'âme, ayant horreur des bibelots, des objets en double, de ce qui ne sert pas. Je ne suis pas du tout matérialiste (pas assez en fait, pour certains) et je n'ai aucun mal à me défaire de ce qui m'encombre. Je préfère privilégier la qualité à la quantité, et je ne suis pas du genre à faire des stocks d'un produit par peur de manquer, ou à acheter un objet "si jamais" ou "juste au cas où". Plus on cumule d'objets, plus on a des chances de devoir/vouloir les jeter plus tard. Résultat : plus de déchets à traiter au mieux, non recyclables au pire. L'exemple de la cave est parlant : en déménageant, les objets qui se trouvaient à la cave et n'ont pas servi, atterrissent dans votre nouvelle habitation... à la cave !
10/ I make some minimalist/eco-frugal choices. I actually feel this has always been a part of who I am. I've always hated objects that sit around and are not used. I don't care about owning things and getting rid of useless clutter is not hard for me. I also don't stock up on products « just in case » The more things you collect, the more chances there are you end up discarding them in a few months. That makes more waste to recycle (at best). Think about what you have in your basement: when moving to a new place, doesn't all your stuff go... to your new place's basement?:-) If you don't ever use all that stuff, what's the point in keeping it?

>> Light by Coco est une autre chaîne Youtube inspirante pour vivre plus léger. Vous pouvez aussi suivre le parcours d'Elodie sur son site Sirène Bio
>> Light by Coco is another Youtube channel focused on minimalism. It is really inspiring.

J'espère que cet article différent vous a plu et que j'ai réussi à vous donner quelques pistes à explorer. Et vous, c'est quoi vos astuces toutes bêtes pour un mode de vie plus green
I hope you enjoyed this article with no recipe. Please feel free to share your own eco-friendly tips in the comments below !

10 commentaires:

  1. Très bel article. Chez nous aussi, cela a fait son cheminement depuis quelques temps déjà mais il reste encore pas mal à faire. Pour les cosmétiques, j'essaie d'en avoir le moins possible. Je suis tentée par le démaquillage à l'huile mais je ne supporte pas l'eau sur le visage, quelque soit sa dureté, ma peau en ressort toujours "tiraillée". A tester malgré tout. la lessive quant à elle est maison et je n'y reviendrai pour rien au monde.
    Bref, des petits gestes au quotidien qui peuvent paraitre anodins mais mis bout à bout peuvent avoir de réels effets sur notre environnement et entourage.
    Gros bisous à toi.
    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il y a beaucoup à faire et même qu'on a l'impression qu'on en fera jamais assez... Concernant ta sensibilité à l'eau, le démaquillage à l'huile dépose un film gras qui protège pas mal la peau des effets de l'eau, surtout si tu te contentes de rincer au lieu de savonner derrière.
      J'ai testé la lessive maison, mais j'ai eu des taches blanches pendant un moment alors j'ai laissé tomber. J'utilisais le savon en paillettes et les cristaux de soude de la Droguerie Écologique : http://www.la-droguerie-eco.com/fr/poudres-et-produits-de-base
      Des bisous à toi, Delphine ! :-)

      Supprimer
  2. Bonjour
    Nous avons eu la chance de croiser les 2 auteurs que tu mentionnes. Une belle source d'inspiration pour nous aussi
    A bientot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! J'ai fait un tour sur votre blog, une belle source d'inspiration également ;-) Merci pour le petit mot !

      Supprimer
  3. J'aime bien les sujets que changent un peu de l'ordinaire.
    Je suis passée au shampoing solide même si de temps en temps j'utilise ceux que j'avais en réserve à la maison. C'est difficile de se défaire des ses vieilles habitudes mais ça va devenir de plus en plus facile. Merci pour toutes ces astuces et pour toutes les lectures et liens que tu nous donnes.
    Kali

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, les gestes ancrés depuis toujours ont la vie dure, mais avec les produits écologiques de plus en plus efficaces et pratiques, le changement est en effet de plus en plus facile. Merci à toi pour le petit mot :-)

      Supprimer
  4. Très intéressant comme article. Malheureusement, une grosse partie des déchets est aussi dû au gaspillage alimentaire venant des restaurant, cantines, grandes surfaces.. puis de chez nous aussi ! On jette beaucoup trop ! J'ai bossé sur le gaspillage alimentaire pour un exposé à la fac, et ça fait vraiment peur tout ce que j'ai appris.. Fin bref, si on s'y mettait tous avec des petits gestes du quotidien comme tu le fais avec les sacs ou les emballages ça serait déjà super !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Ameline ! Hé oui, les entreprises génèrent des déchets colossaux - alimentaires ou chimiques - et c'est vraiment déprimant. Mes gestes me paraissent parfois insignifiants face à des scandales comme l'enfouissement illégal des déchets dans certains pays. Mais comme tu dis, il faut mettre ces petits gestes bout à bout. Merci pour ton petit mot ! :-)

      Supprimer
  5. Je me suis grandement retrouvée dans cet article...
    Ici quasiment les mêmes habitudes , mais en plus une cup pour éviter les tampons et serviettes, un deo fait maison à l'huile de coco et bicarbonate ( ultra-efficace) et une lessive faite maison.
    je n'ai pas encore passé le cap des disques à demaquiller lavables... je le fait pour les lingettes de change des enfants mais pas pour moi... c'est mon prochain défi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cup a été un échec ici, et le déo à l'huile de coco et au bicarbonate aussi... J'ai laissé des auréoles blanches sur des t-shirts que j'aimais beaucoup, autant te dire que je n'ai pas du tout envie de réessayer. Peut-être en mettais-je trop ? Du coup, je suis passée à une solution toute bête : un mélange d'HE de palmarosa et de sauge, une goutte sur chaque aisselle. Ultra-efficace !
      Pour les disques, je te conseille de prendre le temps de les choisir, voire de les tester si possible, pour s'assurer qu'ils sont vraiment doux. Sinon, on peut aussi recycler un vieux t-shirt en coton. Merci pour ton mot et bonne journée ! :-)

      Supprimer

Ajoutez un souffle bavard...