vendredi 4 novembre 2011

Crumble aux coings et aux amandes

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas fait de crumble, plus depuis que j'ai supprimé la majeure partie des aliments contenant du gluten et des produits laitiers. Aussi j'ai préféré farfouiller sur le net pour trouver une recette de pâte à crumble "sans" - sans blé mais avec du beurre quand même - digne de ce nom.

Je suis tombée sur ce mélange proposé par le Prince Gourmand de Nolwenn. Des ingrédients simples, des proportions faciles à retenir, un résultat délicieux : allez-y les yeux fermés, cette recette de crumble deviendra pour vous aussi THE recette sans gluten.

Les coings nécessitant une cuisson assez longue, j'ai choisi de réaliser séparément la compote et le biscuit. L'avantage étant que les deux peuvent se préparer longtemps à l'avance, puisque la compote se conserve 5 jours au moins au frais et le biscuit au moins une semaine (une fois refroidi) dans une boîte en métal. Il suffit alors de superposer les deux au dernier moment et de passer au four 15 mn à 180°C.

Dans tous les cas, profitez vite des coings avant que la saison ne se termine ! En gratin ou en gelée, ils sont également délicieux.




Dans le panier de la Fée
pour 4 lutins gourmands

pour le crumble
(d'après la Belle au Blé Dormant)

50 gr de farine de riz complet
50 gr d'amandes entières
50 gr de sucre roux
50 gr de beurre

pour la compote

3 coings
1 gousse de vanille
2 C.S. de sucre roux

Essuyer et couper les coings en quatre. Ôter le trognon et les pépins puis recouper chaque quartier en 3 ou 4 lamelles. Disposer ces lamelles dans le panier vapeur et cuire durant 25 mn. Pendant ce temps, préparer le crumble : dans un saladier, mélanger du bout des doigts la farine, le sucre, les amandes réduites en poudre fine et le beurre froid coupé en dés. Quand on obtient une texture sableuse, étaler le mélange sur la plaque du four et cuire 15 mn à 180°C.
Ecraser le coing cuit en compotée grossière en ajoutant le sucre et les grains de vanille grattés. Répartir dans 4 pots en terre ou terrines à crèmes brûlées, saupoudrer avec le biscuit émietté.

7 commentaires:

  1. Les coings j' adore ça, schotz fait une tarte avec des coings épicés , à tomber !!!
    Je note ta recette très chère voisine !!
    Bon week end à toi

    RépondreSupprimer
  2. Ici, là saison des coings est terminée ! Pour le crumble, je fais parfois un mélange de farine de riz, sucre roux vanille et purée de cacahuètes, délicieux avec les bananes, ou purée de noisettes sûrement agréable avec les coings. Tu peux aussi ajouter des fixons de céréales pour améliorer le côté croustillant. Bonne journée Sweet.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis hélas passée complètement à côté des coings cette année. Mon fournisseurs préféré n'en propose pas et je n'ai pas trop le temps d'aller fouiller ailleurs. je le regrette d'autant plus quand je croise des recettes comme la tienne. Même sans avoir de problème avec le gluten, j'ai très envie d'y goûter.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,
    Ta recette a l'air trop bonne mais malheureusement j'en ai rarement dans mes paniers.

    RépondreSupprimer
  5. C'est un fruit que j'aime bcp mais la saison est si courte que je n'ai pu en acheter une seule pour le cuisiner en tajine.
    Alors que du crumble j'en fais souvent, salé ou sucré à partir de muesli mélangé avec une purée d'oléagineux et du sucanat pour le sucré, du parmesan et des aromates pour le salé. Il est ainsi prêt en 5 min sans mettre les mains dedans.

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement un crumble aux proportions idéales! J'aime beaucoup le blog de Nolwenn aussi qui se remplit tout petit tout petit tout doucement... Mais qui me plait toujours beaucoup à lire! :)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cette recette, je n'ai jamais testé la recette de Nolwenn et ne pense pas à acheter des coings. Grâce à toi je vais tenter les deux :).

    RépondreSupprimer

Ajoutez un souffle bavard...