lundi 19 avril 2010

Déjeuner champêtre à la Léonardsau

Dimanche dernier, avec le soleil rayonnant, impossible de ne pas sortir. Nous avons eu une envie irrépressible de pique-nique au vert. Et puisque cela faisait un bon moment que nous n'étions pas venus dans ce lieu magique, nous avons emmenés notre panier de provisions au domaine de la Léonardsau. Une visite vous tente ? Suivez-moi...


Ce château et son parc nichés derrière le village de Saint-Léonard sont un vrai refuge, un "ailleurs" comme hors du temps pour tous les promeneurs souhaitant rêvasser au calme, au vert.







Le parc, immense, abrite des jardins  de différents styles. Un pur régal pour les yeux...





Le château lui-même fut fermé à la visite en 2003 à cause de son état vétuste. Sa dégradation ne cesse d'empirer mais malheureusement le domaine ne suscite pas assez d'intérêt pour que la commune ou une association prenne en charge le coût de sa rénovation...






Il est bien triste de voir une telle merveille dans cet état, mais l'ensemble a un petit côté sauvage et lugubre qui n'est pas sans me déplaire...









Et le pique-nique dans tout cela ?

Hé bien, j'avais préparé un pain au quinoa, aux olives et au fromage, qui n'est en fait qu'une adaptation de ma recette de fougasse. J'ai simplement remplacé la farine de riz par de la farine de quinoa, les tomates séchées par plus d'olives, et ajouté une belle poignée d'emmental râpé, ainsi que 3 C.S. d'eau supplémentaires. Nous étions affamés, et l'avons littéralement engloutis, à peine installés sur notre banc de bois, au soleil...




Puis nous avons enchaînés avec une salade d'épinards au vinaigre balsamique, avec fruits de mer et des crevettes dont l'Homme raffole particulièrement, et des bâtonnets de concombres et de carottes trempés dans une mayonnaise légère pour moi.




Pour le dessert, j'ai simplement emporté des yaourts maison à la violette, tout simplement aromatisés avec un sucre parfumé, parsemé de fleurs de violettes séchées. Pour les accompagner, j'avais confectionné des biscuits au pavot bleu et aux pétales de bleuet. Je vous avouerais qu'il s'agit plus ici du visuel séduisant de ces pétales que d'un réel apport gustatif. En tout cas, avec trois farines différentes et le croquant des graines de pavot, ils étaient tout de même très bons. Et ce sera leur recette que je vais vous donner, pour clore ce billet un peu spécial...


Sablés aux trois farines, pétales de bleuet et pavot
Pour 25 à 30 sablés

2 œufs
125 gr de sucre roux
80 gr de beurre A.O.C.
125 gr de farine d'avoine
125 gr de farine de riz complet
125 gr de farine T65
3 C.S. de graines de pavot bleu
4 C.S. de pétales de bleuet séchés

Dans un saladier, casser les œufs et les fouetter avec le sucre. Ajouter le beurre bien ramolli, les graines de pavot et les pétales de bleuet. Incorporer progressivement les farines. Prélever de petites boules de pâte que l'on aplatit sur 1/2 cm d'épaisseur, sur une plaque garnie de papier cuisson. Enfourner 15 mn à 175°C.

25 commentaires:

  1. Bravo, de très très jolies photos !

    RépondreSupprimer
  2. Moi ce sont les bateaux que j'avais près de moi, un peu d'eau, les tours de La Rochelle, et même un petit coup de soleil sur le nez ... ^^
    En tout cas, le lieu que tu nous fais découvrir a l'air magique, idéal pour rêver au soleil en effet ...

    RépondreSupprimer
  3. Très sympa ce déjeuner! Ca donne envie d'y être!
    Tes biscuit au pavot me tente aussi!

    Bises

    RépondreSupprimer
  4. je trouve les photos sont magnifiques une belle promenade tes biscuits aux pavots sont à croquer
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. j'ai une envie de nature en voyant tes superbes photos. merci.
    bonne soirée,samia

    RépondreSupprimer
  6. Comme cela semble bon de revoir le soleil pointer le bout de son nez!
    Avec un temps pareil je comprends que l'Homme et toi ayiez eu envie de faire cette superbe promenade.
    Un jour moi aussi peut-être aurai-je cette chance....
    Bisous à vous 2

    RépondreSupprimer
  7. Quand tu veux, Jotitito. Il y a plein de coins en Alsace qui font rêver...

    RépondreSupprimer
  8. Je fais une fixation sur les pic-nic! Je me meurs d'en faire un depuis des semaines! Tu parles si je me régale avec tes photos!
    Ça change du quotidien hein!
    Je te pique un bout de pain et de la salade en passant.

    RépondreSupprimer
  9. Eh bien, je ne connais pas, mais c'est vraiment un très bel endroit, en plus, pas loin, alors ...
    Merci pour ce beau reportage, vais y aller un de ces 4
    Biz et très beau mardi

    RépondreSupprimer
  10. Patrice, dans le GPS entre rue Dietrich, commune de Boersch.

    RépondreSupprimer
  11. merci de nous faire découvrir ces lieux enchanteurs

    RépondreSupprimer
  12. Délicieux pique nique champêtre … un régal dans un contexte pareil
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. Je t'accompagne quand tu veux.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour cette jolie promenade! Il y a 10 ans,le lieu nous avait tellement enchanté que nous avions souhaité nous y marier! Helas, le château n'était déjà plus accessible pour raisons de sécurité...

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour ton passage Caro. Pour le château, c'est de pire en pire en fait. Avant, on voyait l'intérieur à travers les vitres, là ils ont baissé les volets... Sans doute par crainte de vandalisme...

    RépondreSupprimer
  16. c'est diagonalement opposé au Poitou, mais le parc est très beau ( et j'aime beaucoup les parcs)ce serait en Angleterre , il serait jalousement entretenu par le National Trust...

    RépondreSupprimer
  17. Superbe cadre et délicieux repas :-)!merci encore :)il faut remettre ça très très vite!

    RépondreSupprimer
  18. Un cadre splendide ,(sa me donne envie de rêver -^_^- )

    RépondreSupprimer
  19. Les pétales apportent effectivement un bel effet esthétique. Heureusement que l'on ne sent pas leur goût - sois en fière ! Ce dernier est difficile à manier en cuisine, il suffit de rénifler de l'eau de bleuet pour s'en faire une idée.

    RépondreSupprimer
  20. Ha tiens, c'est vrai que l'odeur de l'eau de bleuet est assez repoussante. Je n'avais jamais fait le rapprochement, merci du conseil. Comme ça je ne me lancerai pas dans un confit de pétales ! Tiens, parlant pétales, c'est bientôt la floraison du sureau, j'ai hâte !

    RépondreSupprimer
  21. Coucou !
    Je cherche un endroit pour pique-niquer du côté d'Obernai... et je tombe chez toi ! Est-ce qu'à ton avis, le lieu se prête à un pique-nique avec des enfants ?
    Merci pour tes conseils avisés !
    Bises

    RépondreSupprimer
  22. Coucou miss ! Oui, le Domaine de la Léonardsau est certes grand mais pas dangereux. Il y a quelques bancs, de grands espaces de gazon parfaits pour étaler une couverture. Le site est fermé surtout au niveau de l'entrée (portail, long mur de pierres et grillage tout à gauche), par contre derrière la maison il y a un bout de forêt et je ne sais pas si c'est bien clôturé.
    Attention tout de même au petit jardin avec ses marches de pierre et sa fontaine vide, ainsi qu'au bassin (rempli d'eau celui-là) à l'entrée du domaine.
    Je pense avoir fait le tour, j'espère t'avoir aidée !
    Bises et bon pique-nique !

    RépondreSupprimer
  23. Merci pour ces informations ! Cela devrait convenir aux petits comme aux grands.
    Bisous

    RépondreSupprimer

Ajoutez un souffle bavard...