dimanche 6 décembre 2009

Les paniers gourmands de la Fée (2) : le pain d'épices "méteil" pur miel

Il existe sans doute autant de recettes de pain d'épices que de gourmands. Voici la recette que je ne changerais pas d'un gramme, une version modifiée et allégée d'une recette donnée par la maman d'un ami, parfaite pour les paniers gourmands !
Ce pain d'épices - dit méteil car il comporte autant de farine de blé que de seigle - est sans sucre, sans œufs et sans beurre, avec pour épices cannelle, gingembre et girofle. Je n'aime pas l'anis mais il est possible d'en ajouter selon son goût, ainsi que de la vanille en poudre. Les intolérants au gluten pourront utiliser de la farine de riz, panachée ou non de farine de sarrasin pour un goût plus rustique.
J'ai choisi une présentation en petites portions façon biscotti, car je trouve cela plus esthétique qu'un cake entier dense et massif. Cela dit, le pré-tranchage n'est possible que si vous êtes certain de pouvoir réaliser le pain d'épices au dernier moment et qu'il sera dévoré en moins de deux, sinon préférez offrir le gâteau entier qui se conservera mieux (au moins une semaine).
Côté déco, j'ai utilisé un sachet transparent spécial bredele (petits gâteaux de Noël alsaciens), un brin de rafia et une étiquette trouvée ici.
Pour les gourmands, on peut passer quelques carreaux de chocolat sur le pain d'épices à sa sortie du four. On laissera refroidir pour obtenir un glaçage craquant !


Pour un moule à cake

185 gr de farine de seigle
185 gr de farine T45 à T65
300 gr de miel liquide
90 ml de lait
1 sachet de poudre levante
1,5 c.c. de cannelle en poudre
1,5 c.c. de gingembre en poudre
1 pointe.de couteau de girofle moulue
2 petites oranges (jus + zeste râpé)

Dans un saladier, mélanger le miel avec les épices, le lait, le jus et le zeste d'orange. Ajouter progressivement les farines et la poudre levante en mélangeant au fouet puis à la fourchette quand la pâte devient trop épaisse. Verser dans un moule à cake et cuire 45 mn à 150°C. Attendre le refroidissement complet avant de couper en tranches et d'emballer.

9 commentaires:

  1. J'ai pratiquement la même recette de pain d'épices, sans beurre et sans oeuf, et c'est comme ça qu'il est le meilleur ! Par contre, je n'y ajoute pas de zeste d'agrume, mais c'est une bonne idée et je tâcherai de m'en souvenir la prochaine fois que j'en ferai :-)

    RépondreSupprimer
  2. Mais les petits sachets plastique, où est ce que tu les trouves ? J'ai fait des petits chocolats dans le cadre d'un swap et j'ai bidouillé un emballage avec du papier kraft rose, du papier cristal et un bout de rafia rose mais ce n'était pas ultra-esthétique ^^"

    En tout cas, la version "tranchée" est effectivement jolie et originale !

    Je compte justement faire du pain d'épices au praliné pour mes beaux-parents pour Noël. Mais en version entière, pour qu'il supporte le voyage !

    RépondreSupprimer
  3. Je les ai achetés dans mon Super U (1,5 euros les 10). Ici en Alsace, il y a de grands étalages promotionnels spécial confection de bredele, mais je ne sais pas si ailleurs en France on en trouve au supermarché. Il y en a ici sinon, avec plein d'autres idées d'emballage :
    http://www.cook-shop.fr/category.php?id_category=13
    Amuse-toi bien ! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore le pain d'épice, qu'est ce que ça me donne envie toutes ces recettes !

    RépondreSupprimer
  5. Mhmmm j'adore le pain d'épices et ça fait un bail que je n'en ai pas mangé, il serait peut-être temps que je mette à en faire!

    RépondreSupprimer
  6. Voila une recette pleine de bonnes choses !
    Merci !!!

    RépondreSupprimer
  7. Il a tout pour me plaire ce pain d'épices,je prends note de ta version!

    RépondreSupprimer
  8. Ce pain a l'air délicieux ! Est-ce qu'il se conserve quelques jours, pour attendre que l'appétit revienne aux destinataires du panier gourmand ?

    RépondreSupprimer
  9. Il se conserve en fait longtemps, deux semaines voire plus, mais devient rapidement dur (au bout de quelques jours). Il reste cela dit délicieux, et on peut le déguster en trempettes dans une tasse de thé !

    RépondreSupprimer

Ajoutez un souffle bavard...