lundi 19 octobre 2009

Polenta aux légumes racines et au chèvre

Ce que j'aime avec l'automne et sa fraîche grisaille, c'est l'envie qu'on a de s'emmitoufler, de rester chez soi à savourer un chocolat chaud ou un plat bien consistant. De retour d'un séjour loin de chez moi, j'ai eu envie d'un dîner bien chaud et moelleux, avec des légumes et de la polenta. Je voulais d'abord réaliser une purée agrémentée d'un peu de semoule, mais finalement j'ai utilisé l'eau de cuisson des légumes pour réaliser une soupe qui servirait à cuire ensuite la polenta.
Le résultat : une texture épaisse comme de la purée, vraiment réconfortante, surtout avec les dés de fromage de chèvre glissés dedans...



Ingrédients
Pour 4 personnes

1 carotte
1 pomme de terre
1 navet
150 gr de polenta
40 gr de chèvre demi-sec
eau
sel aux herbes, poivre du moulin

Laver et éplucher les légumes, les mettre dans une casserole et les recouvrir d'eau à hauteur. A ébullition, compter une vingtaine de minutes de cuisson. Mixer pour avoir une soupe fluide, et ajouter de l'eau pour obtenir 1 volume de polenta et 3 volumes de liquide. Verser la polenta et laisser cuire jusqu'à ce que le mélange épaississe. Ajouter le fromage de chèvre coupé en dés, le sel et le poivre. Laisser fondre le fromage quelques instants sur le feu et servir aussitôt.

4 commentaires:

  1. C'est une excellente idée ! Je n'ai jamais intégré ainsi les légumes dans la polenta et je trouve ça génial.

    RépondreSupprimer
  2. Merci ! C'est vrai qu'il est idiot de jeter l'eau de cuisson pour faire une purée de légumes alors qu'ils seront de toute façon intégrés à la polenta. Et puis ça permet de masquer la présence de méchants légumes, s'ils sont craints par un petit ou grand enfant de ton foyer ! ^^'

    RépondreSupprimer
  3. Je garde de la polenta un souvenir relativement mitigé ... Mais s'il est question de bons légumes, de chèvre et d'herbes de Provence, on peut s'arranger ^^

    RépondreSupprimer
  4. Pour les carnivores, on peut aussi rajouter des petits carrés de jambon...

    RépondreSupprimer

Ajoutez un souffle bavard...