mercredi 3 mars 2010

Bloody New York Cheesecake, sirop aux baies de sureau

Comme beaucoup sur la blogosphère, je suis une amatrice de cheesecake. Mais le cheesecake pour moi, c'est un peu comme la crème brûlée, j'en raffole tant que je n'ose pas me lancer dans une fabrication maison et me contente d'en faire mon dessert de prédilection au restaurant. Mais ça y est, le pas est franchi ! Pour ce premier essai, je voulais partir de la recette new-yorkaise traditionnelle, à savoir à base de Philadelphia cream-cheese.

Pour la petite histoire (source : "Yes we cook" de Julie Schwob), il semblerait que ce fromage ultra-riche et crémeux soit né en 1872 et qu'en 1880 la société Kraft ait élaboré sa propre recette, qui continue d'être commercialisée de nos jours. Il faudra attendre 1929 pour que le propriétaire d'un restaurant de Broadway s'auto-proclame créateur du New York cheesecake, élaboré exclusivement à base de cream-cheese.

Moi aussi, je ne voulais rien utiliser d'autre que ce fromage. Par contre, je voulais un cheesecake sans cuisson, plus rapide, pour un résultat plus fondant et crémeux que ferme et mousseux. Après avoir difficilement trouvé quelques recettes sur divers sites de cuisine, moyennement satisfaisantes et toutes très différentes, j'ai préféré me lancer toute seule, comme une grande. Et le résultat n'est pas si mal pour une première : la texture est ferme mais pas trop, très crémeuse et fondante en bouche. Et puis le coulis aux baies de sureau - une très belle découverte - n'est pas en reste : on retrouve la fraîcheur et le parfum aux notes de pêche des fleurs, dont je fais souvent du sirop aux beaux jours. J'ai utilisé du jus en bouteille (acheté en Allemagne), que l'on peut également trouver sur internet mais à des prix exorbitants... Aussi, à défaut, pour une même harmonie de couleurs, on pourra utiliser du jus de raisin noir, ou encore faire un coulis de fruits secs qui fera parfaitement l'affaire en cette saison !


Dans le panier de la Fée
pour un moule à charnière de 22 cm

250 gr de Graham Crackers selon Martha Stewart (j'ai divisé les quantités par deux, en utilisant uniquement de la farine de blé complet et en remplaçant le germe de blé par des flocons d'avoine)
75 gr de beurre fondu
400 gr de Philadelphia cream-cheese
250 ml de crème liquide légère
2 oeufs
100 gr de sucre de canne blond
1 c.c. bien rase d'agar-agar

pour le sirop
400 ml de jus de baies de sureau
170 gr de sucre de canne blond

Mixer les biscuits puis les mélanger au beurre fondu. Etaler cette préparation au fond d'un moule à charnière, en remontant un peu sur les bords. Réserver au frais dans le compartiment à glace ou au congélateur. Fouetter les jaunes d'œufs avec le sucre et ajouter le Philadelphia. Fouetter longuement pour que le fromage se détende. Ajouter les blancs battus en neige. Faire chauffer la crème délayée avec l'agar-agar et maintenir une petite ébullition durant 1 minute. Hors du feu, ajouter dans la casserole la préparation au fromage, mélanger rapidement et étaler sans attendre sur le fond biscuité. Laisser refroidir puis placer au frais au moins deux heures.
Préparer le sirop en mélangeant dans une casserole le jus de sureau avec le sucre. Porter à ébullition et laisser mijoter 10 minutes. Laisser refroidir le sirop avant d'en napper les parts de cheesecake.

22 commentaires:

  1. Ah, le cheesecake... un vrai délice ! Mais j'avoue ne pas être fan de la version 100 % philadelphia, je trouve ce dernier trop riche et trop compact. J'aime le mélanger à de la ricotta pour un ensemble un peu plus aéré, même si au final, on s'éloigne de la version traditionnelle !

    RépondreSupprimer
  2. et bien il a l'air tout à fait délicieux ce cheese cake..

    RépondreSupprimer
  3. Déjà que j'avais des envies de cheesecake mais avec ce coulis en plus...mmmm

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que le cheesecake n'est pas évident. Et je ne raconte pas quand on veut le faire 100% végétal... Merci pour tes précisions au sujet de fromage de Philadephie. J'ignorais cette précision. Donc c'est un fromage qui est plus riche et crémeux. Et question goût ? A-t-il un petit quelque chose de spécial ?

    RépondreSupprimer
  5. Côté goût, je trouve que le Philadelphia est moins salé et peut-être légèrement moins aigre que les fromages à tartiner que l'on connaît chez nous, style St Môret. Si tu veux une version végétale, le tofu soyeux "pris" à l'agar-agar devrait être pas mal, non ?

    RépondreSupprimer
  6. Ah le fameux cheesecake, une fois commencé on a eu du mal à s'arrêter, d'ailleurs on ne s'est pas arrêté ;-) un vrai délice, tu en refaits un comme celui-ci quand tu veux :-)

    RépondreSupprimer
  7. En général, c'est ce que l'on fait (tofu soyeux + agar agar), mais je me dis toujours que l'on peut trouver encore mieux. Et plus je sais ce à quoi il faut que le cheesecake ressemble, plus l'alternative sera fine. Merci pour tes infos.

    RépondreSupprimer
  8. J'adore le cheese cake mais je ne m'y suis jamais aventurée pour l'instant. Un jour, je me jetterais à l'eau ! LOL

    Bonne nuit !

    RépondreSupprimer
  9. Il a l'air délicieux.
    Avec ce sirop, je n'aurai pas dit non à une tranche.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  10. Chez nous aussi on adore le cheesecake! D'habitude j'en fais au citron car c'est celui qu'il préfère!Le tien est superbe et ce sirop me tente beaucoup,mais il va falloir attendre les vacances en Slovénie pour trouver du jus de sureau!

    RépondreSupprimer
  11. On peut aussi le faire soi-même avec des baies que l'on cueille sur les petites routes de campagne. Il suffit de bien les laver puis de les mixer.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sureau

    RépondreSupprimer
  12. coucou ma Gégé!

    toutes tes recettes ont vraiment l'air délicieuses...je pense te faire une commande d'un bon et joli gâteau pour mon anniversaire! on pourra le déguster ensemble jeudi aprem' ! surprends-moi!

    RépondreSupprimer
  13. bonjour
    je suis resté figé à le regarder pendant un petit moment, il est superbe
    je suis d'accord avec toi je trouve que le philadelphia est moins aigre que les autres fromages à tartiner, du coup le résultat est meilleur
    belle recette
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  14. Quelle délicieuse part … elle me fait saliver
    je te souhaite une belle journée bizes

    RépondreSupprimer
  15. ça me fait plaisir de te lire ma cricri ;-) Tu me diras ce dont tu as envie alors ! ;-)

    RépondreSupprimer
  16. On en salive juste en regarder ta photo. Je n'ai jamais testé le Philadelphia mais je bidouille entre ricotta et fromage blanc.
    Bises
    Chrys

    RépondreSupprimer
  17. Mmmmh, il est sacrément appétissant...! Moi non plus je n'ose pas tenter le cheese-cake maison, mais une recette bio et sans cuisson, ça me botte bien!

    RépondreSupprimer
  18. Ah oui moi c'est comme toi, il est des desserts que j'ose à peine penser faire me les laissant pour choix dans les restaurants....le cheesecake en fait partie mais comme on en trouve rarement dans les restos français....Ton cheesecake est superbe!

    RépondreSupprimer
  19. Délicieux dessert ... Je m'envole au septième ciel ... Merci

    RépondreSupprimer
  20. Très joli, le sirop de sureau doit être une merveille sur ce cheesecake !

    RépondreSupprimer
  21. Très belle réussite, et parfaitement expliquée cette recette !
    Bravo, merci et très bonne soirée

    RépondreSupprimer
  22. Magnifique blog !
    Je le découvre avec enthousiasme et je m'arrête sur ce billet... le sureau, j'adore, j'ai réalisé de la gelée, bon souvenir en attendant la nouvelle saison...
    à bientôt

    RépondreSupprimer

Ajoutez un souffle bavard...