samedi 27 février 2010

Blanches perles au coeur noir

J'ai eu la chance d'avoir des parents très gourmands qui m'ont emmenée dès mon plus jeune âge au restaurant. Le restaurant asiatique a dû être le premier. Je crois qu'à quatre ans je savais parfaitement manier les baguettes ! Et même qu'à l'époque, fourchettes et couteaux n'étaient même pas disposés sur la table, il fallait les demander spécialement si jamais vous ne vous en sortiez pas avec vos deux bouts de bois ! Nous allions toujours au même restaurant, qui n'existe malheureusement plus aujourd'hui. Rien qu'à l'évoquer, me voilà toute nostalgique... Je me rappelle que je commandais chaque fois la même chose : un poulet à l'ananas, avec en dessert un coco givré (pour faire comme papa) puis, plus tard, des perles de coco. Au moment de partir, la dame qui nous servait me donnait toujours de petits bonbons durs au lait, dont le film d'emballage fondait dans la bouche...

Encore aujourd'hui, j'achète de temps en temps ces bonbons au lait, mais jamais je n'ai retrouvé des perles de coco aussi bonnes : le fourrage n'était pas à base de sésame ou de cacahuète comme ceux que l'on trouve la plupart du temps, mais à base de crème de lotus, très douce et fondante, dont la texture rosée rappelait un peu celle de la crème de marrons. La recette d'aujourd'hui ne prétend pas recréer celle de mon enfance, simplement j'ai eu une soudaine envie de perles de coco au sésame noir en lisant le dernier billet de Nilufer. Les puristes noteront que le sésame noir, avec ses airs japonisants, n'a rien à faire dans ce dessert chinois (cambodgien ?) à la noix de coco, mais que voulez-vous, les deux s'accordent très bien, ce n'est pas de ma faute !
Les boules obtenues sont assez molles, très fondantes mais peu sucrées, donc n'hésitez pas à ajouter du sucre dans la pâte au riz gluant. Itadakimasu ! (Vous savez comment on dit bon appétit en chinois, vous ?)


Dans le panier de la Fée
pour 15 à 20 perles

350 gr de farine de riz gluant (en magasin asiatique)
250 ml d'eau
50 gr de sucre de canne blond
40 gr de sésame noir
2 C.S. de lait de soja
3 C.S. de noix de coco râpée

Pour l'enrobage
50 gr de noix de coco râpée

Dans un saladier, mélanger la farine de riz et l'eau, à la fourchette puis à la main. La pâte obtenue doit être souple et non collante. Mixer les graines de sésame, les verser dans un bol puis ajouter le lait, la noix de coco et le sucre. Prélever une boule de pâte à la farine de riz de la taille d'une noix et l'aplatir pour obtenir un disque de 3 à 5 mm d'épaisseur. Déposer au centre une noisette de pâte au sésame noir et replier les bords par-dessus. Malaxer de nouveau la boule pour lui redonner sa forme. Répéter l'opération jusqu'à épuiser les pâtes. Plonger les perles dans un grand volume d'eau bouillante (elles vont tomber au fond de la casserole). Au bout d'une minute, passer une fourchette sous les perles pour les décoller du fond. Poursuivre la cuisson quelques minutes, sortir les perles de l'eau avec la fourchette et les disposer sur une assiette recouverte de noix de coco râpée. Laisser tiédir puis rouler les perles sur toute leur surface. Déguster tiède. Ces perles se conservent quelques jours au frais.

25 commentaires:

  1. Humm je suis aussi nostalgique des perles fourrées à la pate de lotus. Il y en avait à Singapour. On trouvait aussi des buns fourrés à la pâte de haricots rouges dont le goût évoque aussi celui de la crème de marrons. Quel bonheur !

    RépondreSupprimer
  2. Je me souviens de biscuits à la crème de lotus, mais pas de "perles vapeur". C'était des petits gâteau emballé dans une sorte de pâte feuillettée molle. J'adorais ça, au grans damn de ma mère qui n'y voyait pas d'intérêt. Ils ne se vendent plus en restaurant, mais quand je passe dans un magasin asiatique, j'en prends tout le temps :-D
    http://www.asiamarche.fr/produit.php?PDT_ID=623
    (là ils sont à la crème de soja, mais au fond je crois que c'est la même chose)

    RépondreSupprimer
  3. Holala, désolée pour les fautes (la honte)

    RépondreSupprimer
  4. Non non, "damn" ça illustre bien l'esprit de mon post : "damn it, they don't sell it anymore!" :-P
    Ha oui, ces petits biscuits ronds, ma mère et moi on adore ! Quand j'habitais en région parisienne, on en prenait toujours au Chinatown de Paris... mais aussi loin que je m'en souvienne, ils ont toujours été fourrés à la crème de soja non ? Tout comme ces petits sandwiches à la farine de riz fourrés de crème jaune... http://www.asiamarche.fr/produit.php?PDT_ID=626
    Miam, que de souvenirs !

    RépondreSupprimer
  5. Pâte azuki et pâte de lotus j'adore !
    Je devrais certainement apprécier ton fourrage au sésame noir.
    Et puis toutes ces boules à la farine de riz gluant me font chavirer...
    j'aime les textures quelque peu chewy.

    Ton souvenir gourmand est touchant, merci de nous le faire partager :)

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connais pas du tout la crème de lotus, mais rien que le nom me fait rêver:)Tes petites gourmandises me plaisent énormément surtout que j'adore le sésame noir!!

    RépondreSupprimer
  7. Comme c'est original ... mais ça doit être goûteux ! Merci

    RépondreSupprimer
  8. Il y a quelques temps, j'en avais réalisé à la pâte d'azukis et là tu me tentes beaucoup avec ce coeur de sésame noir!

    RépondreSupprimer
  9. Comme au resto... tip top, merci!!

    RépondreSupprimer
  10. j'ai justement acheté de la farine de riz gluant et je cherchais un usage. ça devrait plaire à ma brindille. je dois rentrer du sésame noir sur cook-shop, je me lancerai à ce moment là !

    RépondreSupprimer
  11. Je n'ai jamais gouté mais ca a l'air super bon

    RépondreSupprimer
  12. J'adore les perles de coco et cette version gourmande me fait de l'oeil!

    RépondreSupprimer
  13. Un dessert que je ne connais pas... j'ai encore beaucoup à apprendre de la cuisine asiatique ! Merci de nous faire partager des souvenirs d'enfance !

    RépondreSupprimer
  14. Ca me donne drôlement envie d'essayer avec de la pâte azuki! Même si j'ai un peu peur de l'association coco/azuki, mais que ne tente rien...

    RépondreSupprimer
  15. Oui, ça se dit quelque chose comme "rao nwei kou" ^^ Mais je n'ai pas de mérite, j'avais fait quelques recherches dans le cadre d'un festival ...

    En tout cas, moi aussi j'ai toujours beaucoup aimé les boules coco, surtout celles fourées à l'oeuf ! Je garde aussi un excellent souvenir de brioches vapeur dans un restaurant parisien ... J'adore ces petites boules gluantes et avec du sésame noir (certes japonisantes, mais mixons les cultures ^^), ça doit être bien bon ..!

    RépondreSupprimer
  16. Tamagochan, je pense que l'association serait délicieuse, lance-toi !

    RépondreSupprimer
  17. gyraldyne tu m'avais donné la rectte qui fait toujours un tabac...Quand tu sera a evian je te ferai ma version speciale choco addict !!!!!
    bisous bisous cooking sensei !!!!!

    RépondreSupprimer
  18. Le dernier billet de Nilufer dont tu parles a un nouveau lien, le voici:

    http://yeuxfriandsetbouchebee.blogspot.com/2010/02/biscuits-au-sesame-noir-et-haricots.html

    Et je ne sais pas si tu es courant mais le nom de mon blog a changé.
    VOici le nouveau lien pour y arriver :)
    www.yeuxfriandsetbouchebee.blogspot.com

    Au plaisir de t'y retrouver !

    RépondreSupprimer
  19. ils sont magnifiques..et doivent etre tres bons.. enchantee de decouvrir ton blog.. a bientot

    RépondreSupprimer
  20. La pâte de sésame noir que tu as est peut être japonaise, mais il a sans doute des provinces qui utlisie la pâte de sésame (pas forcément noir) dans ces desserts. Au tibet, les momos (raviolis) sont farcis de pâte de sésame sucrée...
    Rien à voir mais j'i lu sur ton profil que tu était une fan de Tim Burton, alors si le coeur t'en dit :
    http://saveurpassion.over-blog.com/article-alice-in-wonderland-le-chapeau-du-chapelier-fou-44473079.html

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour ces informations, Tiuscha. En fait pour obtenir le fourrage, j'ai moi-même mixé des graines de sésame noir.
    Merci pour le lien sur Tim Burton, je vais aller voir de ce pas. Alice était génial, je regrette juste que le film ne soit pas un peu plus sombre (oui, je sais, production Disney oblige...)

    RépondreSupprimer
  22. Sublime contraste! et quelle gourmandise!

    RépondreSupprimer
  23. Je découvre cette recette qui m'avait échappé grâce à Végémiam. Elle est fabuleuse !! Je sens que je vais en faire des tonnes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Après avoir fait la recette plusieurs fois, je me demande s'il ne serait pas mieux de tenter une cuisson a la vapeur... Bon dimanche !

      Supprimer

Ajoutez un souffle bavard...