jeudi 19 décembre 2013

Muffins fondants aux noix, coing et cardamome

Parce que le temps est à la pluie, allumer le four pour y cuire une pâtisserie me semblait tout naturel, et c'est ainsi que je referme la porte - temporairement - sur ma saga de recettes crues/raw.

Ces muffins ultra-fondants sont délicieux accompagnés d'un thé à la bergamote. Pour les réussir, il faut faire l'impasse sur la poudre de noix vendue en sachets (elle a souvent un goût un peu rance) et préférer les noix en vrac que l'on casse avec ses petites mains ou mieux, celles de son amoureux ! On pourra aussi faire appel à lui pour venir à bout de ce gros dur de coing ;-)

Note : je voulais un dessert à IG relativement bas (je dis relativement à cause de cette satanée farine de riz), aussi j'ai utilisé du sucre de bouleau. Il a la particularité d'augmenter son pouvoir sucrant à la cuisson, alors si vous souhaiter utiliser un autre sucre, mettez-en 80-90 g.


Dans le panier de la Fée
pour 6 gros muffins

1 coing
85 g de cerneaux de noix
80 g de farine de riz complet
60 g de sucre de bouleau
2 gousses de cardamome
1 c. à c. bombée de poudre à lever
1 yaourt de soja
50 g de beurre mou
1 œuf 

Préchauffer le four à 180°C. Mixer les cerneaux de noix (en réserver quelques-un pour décorer) avec les graines de cardamome. Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, les noix et la cardamome en poudre, la poudre à lever et la vanille. Dans un bol, battre l’œuf avec le beurre et le yaourt de soja et verser le tout sur les ingrédients secs, en mélangeant brièvement. Éplucher le coing, le couper en quatre, ôter le cœur (il vous faudra un bon couteau et un peu de force) et le râper. L'ajouter à la préparation puis répartir dans les moules à muffins. Enfourner pour 35 à 40 minutes et laisser refroidir avant de démouler.

14 commentaires:

  1. Oh, des coings... je n'en trouve plus, la saison est passée si vite ! J'en ai gardé un mais il est vraiment tout rabougri le pauvre... Bienvenue au pays des gens qui mangent chaud ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi, j'ai utilisé un coing que j'avais depuis... hem, mieux vaut ne pas savoir ! ;-) Depuis l'année dernière, j'avais oublié comme c'était dur à couper ! ^^'

      Supprimer
  2. Tentants ces petits muffins... reste plus qu'à trouver le coing...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erf, oui, c'est la fin de la saison... Mais une pomme bien parfumée fera l'affaire, avec pourquoi pas 3-4 gouttes d'essence de citron. :-)

      Supprimer
  3. Ca ... J'ADORE ! Des muffins au bon gout de cardamome : hum **
    Facilement végétalisables en plus ;-)
    Des bises gourmandes Géraldine **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai mis du vrai BEURRE ! lol Je sature un peu des purées d'oléagineux en ce moment... Quant à l’œuf, il est quand même utile pour apporter du liant, mais je suis sûre que tu trouveras un truc ! ;-) De gros bisous ma Laurence, en espérant te retrouver sur ton blog un de ces quatre ! ^^

      Supprimer
  4. Une association d'ingrédients qui me plait ! Je goûterais bien à l'un de tes muffins !
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le duo pomme/coing + noix est un classique qui marche toujours ;-) Merci Doria, et je te souhaite de belles fêtes !

      Supprimer
  5. C'est pas mal aussi quand tu ressors ton four! Ils me plaisent bien ces petits muffins... Je file, il faut que j'aille casser des noix!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément ! En plus, dégustés tièdes, ils sont encore meilleurs (même si ce n'est pas top pour le démoulage) :-)

      Supprimer
  6. Je profite de mon passage par ici pour te souhaiter un JOYEUX NOEL un peu en avance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Betty, de bien belles fêtes à toi aussi ! :-)

      Supprimer

Ajoutez un souffle bavard...