jeudi 26 décembre 2013

Cheesy crawckers

Alors, bien fêté ? Trop mangé, comme chaque année, et vous vous dites que c'est la dernière fois ? Ha, je suis passée par là l'année dernière et, devinez quoi, j'ai vraiment arrêté : arrêté de manger pour goûter à tout, pour faire plaisir, pour l'occasion, pour... plein d'autres mauvaises raisons. Il faut dire que rentrer à la maison malade est une bonne leçon. J'applique maintenant un principe simple : quand je n'ai vraiment plus faim, j'arrête de manger. Tout bête, n'est-ce pas ?

Du coup, pas besoin de manger "sans", "moins", ou "allégé en" après, et on garde l'envie de se cuisiner de bons petits plats sains et gourmands. Pour ma part, me revoilà à "crudifier" tout ce qui passe, même les crackers au fromage. Les voilà revisités à la mode végétale, avec purée d'oléagineux, levure maltée et oignon séché pour le petit goût cheesy qui risque de bluffer plus d'un amateur de chips à l'huile végétale (ben oui, on ne veut pas écrire carrément huile de palme) avec pour seul "fromage" des arômes artificiels. A tremper dans un houmous maison, à tartiner de terrine aux cèpes, ou de beurre d'avocat.

photo : Myriam Gauthier-Moreau

Dans le panier de la Fée
pour 24 crackers environ

150 g de sarrasin
125 g de graines de tournesol
70 g de graines de lin
1 c. à c. de sel
3 c. à s. de levure maltée
1/2 c. à c. d'oignon séché
2 c. à c. de purée d'amandes blanches
1 c. à c. de tahin
1 c. à s. d'huile d'olive

Mettre à tremper le sarrasin et les graines de tournesol, et dans un bol séparé les graines de lin pendant une heure. Verser les graines de tournesol et le sarrasin égouttés dans le bol du mixeur, ajouter les graines de lin avec leur eau de trempage et le restant des ingrédients. Mixer longuement pour obtenir une pâte compacte et collante. Étaler finement la préparation sur deux plateaux du déshydrateur garnis de papier cuisson. A l'aide d'un couteau pointu, découper chaque plateau en 12 crackers et déshydrater à 45°C pendant une nuit (12 heures environ). Les crackers doivent être parfaitement secs et durs.

17 commentaires:

  1. ça a l'air très chouette! et je suis d'accord avec ta façon de manger "à ta faim"...même si ça reste parfois difficile à mettre en oeuvre en ces périodes culinairement riches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ce n'est pas toujours facile, mais une fois qu'on apprend à reconnaître ce signal de satiété, c'est vraiment salvateur ! :-)

      Supprimer
  2. Mon mixeur m'a abandonnée... gros sniff!! Dès que je lui trouve un remplaçant, je teste ta super recette!! Ah non, je n'ai pas de déshydrateur : mais qu'a fichu le père Noël?? Et au four, ça fonctionne aussi??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. He, que ferais-je sans mon super blender maintenant ? ;-) Désolée de ma réponse tardive, oui au four ça marche aussi, il suffit de le mettre à la température la plus basse et d'ouvrir la porte de temps en temps pour laisser s'échapper l'humidité.

      Supprimer
  3. Ah, ça me fait rager ces belles recettes au déshydrateur ! Mais j'ai réalisé récemment que mon four peut "chauffer" à 40°C, la vie est belle ! (mais pas la porte ouverte, embêtant, ça...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha, j'ai le même problème avec mon four ! Du coup il faut penser à ouvrir régulièrement la porte. Ce qui est embêtant aussi puisque j'ai l'habitude de laisser tourner le déshydrateur la nuit, c'est plus économique et pas besoin de le surveiller contrairement au four...

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci, le monde merveilleux de la RAW FOOD est très inspirant !

      Supprimer
  5. parfaits ces p'tits "crawkers"!! j'adore!! ;)
    joyeux réveillon! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De quoi te donner de nouvelles idées toi qui découvre la "crusine" ! :-) Bises.

      Supprimer
  6. Sarrasin, tournesol et lin au mixeur ? Tu utilises quoi pour réduire tout ça en poudre ? Je suis en plein recherche !!! Merci beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'utilise mon Soyabella pour mixer les graines. Un simple moulin à café devrait suffire, mais dans tous les cas il ne doit surtout pas être trop gros ! Il vaut mieux qu'il soit haut, pour bien recouvrir les lames, que large : les graines s'étalent et il est difficile de les mixer de façon homogène. Belle journée ! :-)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup !
      Avant, j'utilisais un moulin à café mais vu que je mettais des liquides dedans (ou dans la poudre se transformait en purée), il s'est encrassé :/
      Merci encore, je vais continuer à chercher !

      Supprimer
  7. Sympa ces crackers. J'aime beaucoup
    Chrys

    RépondreSupprimer

Ajoutez un souffle bavard...