lundi 16 septembre 2013

Petites biscottes aux amandes

Adieu l'été... C'est vraiment parce que je vous l'avais dit et que j'aime mettre un point d'honneur à faire ce que je dis que je vous offre la recette d'aujourd'hui, aux saveurs de Crête. Parce que là, avec ce temps clairement automnal, au lieu d'huile d'olive et de miel, j'ai des envies de châtaignes grillées, de velouté de cèpes et de chocolat chaud...

Mais essayons de faire revenir les souvenirs de ces trois semaines passées. Qu'y a t-il à voir en Crête ? Les jolies choses ci-dessous, entre autres.

 des paysages arides

le palais de Knossos
 
 les rues et maisons vénitiennes à Rethymnon





 la cueillette des gousses de caroube !


 des petits villages typiques, dès que l'on monte vers les hauteurs...


 ...souvent pleins de maisons abandonnées

 le raisin crétois, délicieux et de saison



Et que mange-t-on de bon en Crête ? Déjà, de l'huile d'olive, et à tous les repas ! On en arrose bien sûr les rondelles de tomates et les crudités, mais aussi les plats chauds et on en ajoute dans les desserts.


Inutile de vous dire que j'ai fait une cure de salade grecque (tomate, concombre, poivron, olives noires, oignon cru,feta), de feuilles de vigne farcies (qu'on déguste tièdes), de moussaka (qu'on cuisine là-bas avec des courgettes et des pommes de terre) et de desserts très (trop) sucrés comme les baklavas, loukoums et autres kataifis, fourrés aux amandes et arrosés traditionnellement de bon miel crétois, bien parfumé par les abeilles qui butinent les herbes aromatiques.

En entrée, on mange typiquement un dakos, pain dur à la farine d'orge, garni de purée de tomates, de fromage frais de brebis émietté et d'origan.


Et puis, en se baladant dans les petits villages, on remplit ses poches de gousses de caroube qui poussent à profusion en cette saison ! A croquer nature - en laissant de côté les graines à l'intérieur, toxiques - ou à moudre pour obtenir une poudre façon cacao.


Ma recette d'aujourd'hui ressemble beaucoup à des biscotti, mais réunit des ingrédients typiques de la cuisine grecque : huile d'olive, miel, amandes et farine d'orge. Je l'ai adaptée d'une recette trouvée dans le livre ci-dessus, acheté sur place. Il date un peu, est mal traduit et les photos sont cheap mais respire l'authenticitéà chaque page.

Sur ce... Bonne rentrée !


Dans le panier de la Fée
pour une quinzaine de biscottes

250 g de farine d'orge
25 g de poudre d'amandes
75 ml d'huile d'olive vierge extra
4 belles c. à s. de miel crémeux
60 ml d'eau
1 c. à c. rase de fécule de maïs
1 bonne pincée de bicarbonate de soude
1/4 de c. à c. de cannelle en poudre

Dans une casserole, faire chauffer l'huile d'olive, l'eau et le miel. Pendant ce temps, mélanger la farine d'orge avec la poudre d'amandes, la cannelle et la fécule de maïs. Lorsque le mélange huile d'olive/miel frémit, faire préchauffer le four à 180°C. Ajouter au mélange liquide le bicarbonate, laisser mousser et verser le mélange d'ingrédients secs en remuant continuellement, jusqu'à ce que la préparation se détache des parois de la casserole. Laisser tiédir puis former une longue brique plate et la déposer sur une plaque du four chemisée de papier cuisson. Former de petites entailles pour pré-découper les biscottes. Cuire 30 minutes puis baisser la température à 120°C. Découper complètement les biscottes, les espacer sur la plaque et enfourner à nouveau pour 1 heure.

12 commentaires:

  1. Merci Géraldine pour cette balade ensoleillée et sacrement parfumée de caroube, d'huile d'olive et tout et tout ;-)
    Je regarde justement les voyages pour Chypre ... tu connais peut-être aussi ? Je sais que la Crète est très belle, à découvrir pour moi. Un jour ;-)
    Tes petites biscotti sont bien alléchantes. Merci pour ton partage.
    Des bisous gourmands ** Bonne rentrée aussi ... je t'envoie un peu de soleil petersbourgeois ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence, pour ton gentil message plein de douceur que j'ai eu le temps de lire ce matin avant de partir travailler, ça donne le sourire ! :-) Par contre, je ne connais pas Chypre, désolée...
      Des bises gourmandes (mais pluvieuses) de Strasbourg ! ^^

      Supprimer
  2. Merci pour ces jolies photos...qui donnent bien envie d'aller faire un tour dans ce pays! De quitter la grisaille parisienne!!!
    Accessoirement (!) ta recette a l'air très chouette aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ça, le terme grisaille est un euphémisme ! Merci de ton passage, Sarah, et à bientôt ! :-)

      Supprimer
  3. Super recette!
    Nous voudrions allez en crète avec mon compagnon mais cette année, il n'avait pas de congé. Tu n'as pas eu trop chaud en pleine saison?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, j'ai bien dû décéder 10 fois les 5 premiers jours - du 25 au 29 août - tant il faisait chaud (je pense qu'on dépassait les 40°C). Puis ensuite, le vent de la mer s'est levé et c'était agréable. Comme nous sommes partis à la fin de la saison, nous avons pu apprécier le nombre plus réduit de touristes !

      Supprimer
  4. JE VEUX REPARTIR EN VACANCES!! ET JE VEUX AUSSI DES BISCOTTES!!! C'EST PAS JUSTE ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Que la rentrée est difficile, cette année !

      Supprimer
  5. ils donnent envie de mordre dedans avant que le minotaure ne les dévorent...reste à trouver de la farine d'orge...c'est pas faute d'avoir été entourée de champs d'orge au printemps..mais ici ils n'en font pas de la farine...mais de la bière!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour tout te dire, je l'ai faite moi-même en mixant de l'orge mondé au Soyabella. Sinon, la marque Moulin des Moines en fait ! :-)

      Supprimer
  6. Je suis également allée en Crête cet été, tes photos me rappellent de bons souvenirs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, c'est ma 3e fois en Grèce et 2e en Crête... et sans doute pas la dernière ! Dommage qu'en dix ans cela ait perdu en authenticité et gagné en complexes touristiques.

      Supprimer

Ajoutez un souffle bavard...