dimanche 22 septembre 2013

Confiture de quetsches à la cannelle, à IG bas

C'est la pleine saison des quetsches ! Et comme tout fruit assez rapidement périssable, il faut savoir rivaliser d'imagination pour écouler près de 2 kilos de ces jolies prunes violettes reçues de mon voisin...
Première étape, la plus évidente pour moi, une grosse fournée au déshydrateur pour garnir ensuite cakes, mueslis et Cie. Deuxième étape, pas bien originale me direz-vous, une confiture. Je suis allée cherchée l'inspiration dans le magnifique livre de Marie et Delphine.
Je voulais une confiture sans sucre de canne et à IG bas, j'ai donc opté pour le sucre de bouleau. J'ai été surprise de voir que la confiture prend très bien sans sucre et sans agar-agar. Seul bémol, elle ne se conserve pas longtemps, une petite semaine au frais. La prochaine fois, je stériliserai les pots !


Dans le panier de la Fée
pour 2 pots

600 g de quetsches
120 g de sucre de bouleau
1/4 de c. à c. de cannelle moulue

Laver les quetsches, les dénoyauter et les couper en petits morceaux. Les mettre dans une casserole à fond épais avec le sucre de bouleau et la cannelle et laisser cuire à feu moyen-doux pendant 20 minutes. Verser dans deux pots préalablement lavés et ébouillantés, visser fermement les couvercles et retourner les pots. A conserver ensuite au frais, à l'endroit, et à consommer sous 8 jours.

9 commentaires:

  1. Je ne connais pas bien le gout de la quetsches ... mais j'en vois ici ! Au contraire des mirabelles :-( Du coup, je gouterais bien ! Ta confiture parfumée a la cannelle doit être délicieuse ...
    Des bises gourmandes et bon dimanche Géraldine **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, je crois que les mirabelles touchent à leur fin de toute façon (recette la semaine prochaine sur le blog), c'est ma prune préférée ! Les quetsches sont bien parfumées quand elles sont mûres, ce qui les distingue des autres prunes rouges, je trouve. C'est vrai qu'avec la cannelle ça forme un mélange bien goûteux !
      De gros bisous, Laurence, et une belle soirée ! :-)

      Supprimer
  2. La confiture de quetsches à la cannelle, ma préférée, je crois...ça me fait trop envie!!! j'aimerais tant pouvoir les cueillir directement sur un bel arbre...mais pas évident en région parisienne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ton désarroi ! :-) Je suis infiniment chanceuse de pouvoir faire mes courses à la ferme ou de pouvoir manger le contenu du potager des voisins ! :-)

      Supprimer
  3. Miam, les quetsches ! C'est mon côté alsacienne qui ressort, j'adore ça !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que tu étais alsacienne, ou alors j'ai oublié... Moi je suis une parisienne expatriée en Alsace depuis 9 ans ! :-)

      Supprimer
    2. Moi c'est l'inverse ! Enfin, pas vraiment, mon papa est 100% alsacien mais je n'y ai jamais vécu, hélas. Je tiens quand même à mes 50% d'Alsace, quelle belle région, et j'adore mon papa ^^

      Supprimer
  4. Je cueille les quetsches en région parisienne!! (du moins, mes parents qui me les donnent ensuite...) Cette confiture me plait beaucoup. Malheureusement, je n'en ai pas eu assez pour me lancer dans une telle préparation. Je leur ai réservé une place dans une gâteau (recette à venir bientôt). A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en avoir au jardin est l'autre solution ! :-) Hâte de découvrir ta recette (une autre est aussi à venir chez moi dans quelques jours) Bonne soirée !

      Supprimer

Ajoutez un souffle bavard...