dimanche 6 janvier 2013

Crawckers au sarrasin, avoine et graines de lin

Sans introduction et sans façons, je voudrais commencer par vous souhaiter une très belle année 2013 : de bons moments, autant que possible, et une santé de fer, à vous toutes qui, je le sais, prenez bien garde à ce que vous mettez dans votre assiette.

Maintenant les lourds repas de fêtes passés, que mange-t-on ici ? Plein de fruits, des soupes, et globalement plus de cru (un vrai défi pour moi en hiver qui ai un véritable besoin de petits plats chauds mitonnés). Je voulais tenter 2 semaines toutes crues, mais autant être réaliste, ce n'est pas pour moi. Mais j'applique le principe autant que possible sur mes 4 repas de la journée, en remplaçant par exemple mon bol de céréales du matin par ces crackers tout crus réalisés au déshydrateur.

Ils sont délicieux tartinés de pâte à tartiner au chocolat maison, de fromage de chèvre au lait cru, ou trempés dans des sauces à dips type hoummos ou guacamole. Bref, c'est une recette très polyvalente, faites-en ce que vous voudrez !


Dans le panier de la Fée
pour une vingtaine de grands crackers

125 g de graines de sarrasin
150 g de graines d'avoine
80 g de graines de lin blond
2 c. à s. d'huile d'olive
1 c. à c. de sel

La veille, mettre à tremper dans un bol les graines de lin juste recouvertes d'eau, et dans un autre bol les graines de sarrasin et d'avoine. Le lendemain, rincer les graines de sarrasin et d'avoine et les déposer dans le bol du mixeur avec le mucilage de graines de lin, l'huile d'olive et le sel. Mixer longuement pour obtenir une pâte épaisse. Étaler en couche fine sur les plateaux du déshydrateur recouverts de papier cuisson et déshydrater à 40 °C pendant 10 à 12h jusqu'à ce que la pâte soit dure et sèche. Découper à la main en plusieurs portions.

14 commentaires:

  1. Cool, des crackers ! Je n'ai pas de déshydrateur alors ces recettes me font toujours trop envie... Snif ! Bonne année, Géraldine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sais-tu qu'il est tout à fait possible de les faire au four à 40°C également ? La consommation est certes plus importante, mais on peut rentabiliser en faisant plus de crackers grâce aux 3 plateaux du four. Bonne année aussi, Hélène ! :-)

      Supprimer
  2. Belle année à toi petite fée... Je crois que je ne suis pas pour immédiatement plonger dans la détox... Au programme reprise des cours de yoga, pas une goutte d'alcool pendant un mois pour faire du bien à mon foie, peu de chocolat ou du 70%, et beaucoup moins de fromage... Un programme qui fera du bien, mais qui ne laissera pas pour compte les petits plats mijotés... Non mais ;-) Bises et encore une jolie année culinaire à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année à toi aussi, Noémie ! C'est sûr que le contraste entre festin et repas frugal est toujours important mais perso, je sens que j'en ai vraiment besoin... Reprise du sport aussi de mon côté ! Des bises et de belles perspectives gourmandes à toi aussi !

      Supprimer
  3. Bonne année à toi aussi ! Par ici aussi c'est la détox, pas autant que toi, mais on commence tous les repas par du cru. J'avais déjà tenté des crawckers avec des graines de lin, mais j'avais trouvé le coté gluant pas très ragoûtant ; est ce le cas ici ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Sécotine ! Je me rends compte que je me suis mal exprimée, je ne fais pas une diète fruits + soupe + plats crus, mais j'intègre plus de ces aliments dans mon assiette quotidienne, voilà ! :-)
      Le côté gluant des graines de lin, présent avant séchage mais pas après, permet surtout de lier la préparation. Une fois séchés, les crackers ont une texture bien croquante. Moi non plus je n'aime pas les biscrus uniquement à base de graines de lin et/ou d'oléagineux !

      Supprimer
  4. Je te souhaite aussi une belle année faite de santé, de rencontres, de projets.
    Une détox me ferait aussi du bien pour endiguer ma fatigue mais je reporte au lendemain parce que trop fatiguée pour le changement... Pourtant un jus vert avec quelques crackers aux graines seraient un bon début.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! :-)
      En effet, simplement supprimer un aliment et en intégrer un autre peut être un bon compromis. Moi qui ne suis pas trop jus le matin, j'ai troqué mon fruit à croquer contre un smoothie frais pour faciliter le travail de digestion. C'est un premier pas !

      Supprimer
  5. Superbe recette, qui m'inspire beaucoup... Moi, ma cure détox c'est 100% fruits et noix au petit déj avec un thé vert (à le place de mon p'tit café bouhouhouhou), un bon plat d'épeautre aux légumes tous les midis, 2 fruits à 4 heures et une salade composée le soir.
    Plein de bisous!

    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie !
      Voilà un menu tout en fraîcheur et bien appétissant, même si ça manque un peu de fromage pour moi hihi ^^ Par contre je valide à 100 % le thé vert, j'adore ça et j'en bois toute la journée ! Tandis que le café... hé bien ce n'est vraiment pas ma tasse de thé ! ;-)

      Supprimer
  6. Bonne et féérique année à toi, j'ai fait ue fois des biscrus lin / oignons et j'ai adoré....mais devoir atendre 10 heures avant de manger me fait toujours reporter à plus tard le réédition, pourtan elle metente bien ta recette ( avec des graines aromatiques en plus??)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Eve !
      Hé oui, déshydrater prend du temps mais c'est le prix à payer pour conserver au maximum les nutriments. Perso je m'y prends toujours la veille au soir (enfin au matin pour le trempage) et laisse déshydrater la nuit, en plus l’électricité est moins chère à partir de 22h. Tu as raison, j'imagine très bien du romarin pour relever tout ça ! :-)

      Supprimer
  7. Bonjour La fée,
    Ils sont très mimi tes biscuits. Je t'en prendrai bien quelques uns.
    Je te souhaite un bon dimanche et j'espère que tu as bien repris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christel, et merci de ton gentil mot.
      Bonne fin de week-end et bon courage pour ta semaine ! :-)

      Supprimer

Ajoutez un souffle bavard...